Archives de catégorie : TRAILS

BELFORTRAIL 2022

Le Belfortrail 2022, une bien belle édition réussie !

courue sous une météo incroyable qui a révélé la montagne vosgienne sous ses magnifiques couleurs,

une participation nombreuse des coureurs (1 518 inscrits) qui ont à nouveau accroché un dossard à leur maillot sur les différentes épreuves.( 58 / 26 / 11.5 km )

Les courses du Belfortrail restent un défi pour chacune et chacun.

3 participants CGFM au départ du 58 km  :

( si jamais qq d’autre a participé a une des 2 autres épreuves…qu’il se manifeste et je rejouterai  )

Céline / Sam / Michaël F.

2 a l’arrivée…

Céline :

Après beaucoup de tergiversations (difficulté légendaire du parcours, en suis-je capable?) me voilà partie sur les routes franc-comtoises, direction Giromagny et son fameux Belfortrail. 

Et je ne le regrette pas du tout !

Bref, 10h28 de Trail inoubliable, du pur bonheur ! 

Magnifique parcours de 58km pour 3100D+.

Looooongues montées (merci Coach tortionnaire Philippe )

Looooongues descentes (progression dans la relax attitude, doucement mais sûrement, merci Sam).

Superbe environnement: cascades, torrents, lacs, points de vue à couper le souffle, Ballon d’Alsace …Parcours varié: montée, descente, montée, descente… très peu de plat (un rêve!)

 chemins rocailleux, chaume, forêts, traversée de cours d’eau… grimpette d’escaliers en pierre,

pistes de ski à gogo dont la fameux piste du Schlumpf (1 km/400m de D+)…

Organisation au top, Bénévoles au top, Spectateurs au top!!

Présence rassurante de Michael au départ (avant son légendaire départ fusée) et de Sam tout au long du parcours.

Départ nocturne à la lumière de nos frontales sur un chemin jalonné de flambeaux

et de jongleurs de feu: magique!

Arrivée en binôme avec Sam sous les ovations du public

et de l’animateur (mise à l’honneur du CGFMulhouse par la même occasion ).

Et à ma grande surprise, aucun bobo, aucune courbature (merci Coachs Philippe et Éric) ne viennent gâcher ce beau souvenir…si ce n’est mon éternel fatigue post-Trail («Vieillerie »quand tu nous tiens…. ).

Sam

Une édition du Belfort trail 2022 de toute beauté !! J’avais envie de refaire cette course que j’avais beaucoup apprécié à 2 reprises. Le parcours a un peu changé mais comme je le disais : il n’y a rien à jeter.

Le parcours est beau, varié et technique.

Tous les ingrédients pour s’amuser avec le terrain et en plus en très bonne compagnie.  Oui on a joué à chat  avec Céline qui revenait sur moi dans les montés…

        et moi qui la rattrapait dans les descentes

(dans les descentes il faut se laisser aller hein ).

Au 2ème ravito j’ai été surpris de voir Michael

qui n’était pas au top et qui avait déjà rendu son dossard .

En tout cas j’étais ravi de le voir ! Cela aurait été mieux dans d’autres conditions mais bon…

La nouveauté pour moi se trouve après le 3eme ravito ou on affronte la monté de piste de ski km 44 : un peu rude

mais heureusement Céline était la

En tout cas on ne se lâchera plus sur les 10 derniers km en remontant ici et la des coureurs dans le dur sur les dernières montagnes russes. Un régale et un chouette moment ! Bon le moment aura duré 10hr25 mais c’était vraiment bien avec des bénévoles au top et le tracé aussi !

 

Pour la récup elle est plus longue que d’habitude car j’ai maintenant le covid. Me suis testé 4 jours après car j’avais des courbatures persistantes que je n’ai pas en général et depuis la course j’avais la gorge enrouée…Là ça va on est vendredi et j’ai presque plus de courbature alors on attends et on verra bien la semaine prochaine. En attendant portez-vous bien et à bientôt sur les sentiers !!

Sam.

On ressent  beaucoup de grands moments d’émotion ,de plaisir a travers vos commentaires sur ce Belfortrail 2022  !

la météo exceptionnelle du jour n’a pu que le rendre plus beau malgré sa difficulté  .

a mon avis c’est plus le dur de la région sur cette distance .

bravo !

Crêtes 2022

Course de montagne inscrite au Trophée des Vosges, les Crêtes Vosgiennes sont devenues une épreuve mythique dans le monde de la course à pied. En effet, l’exigence du parcours (33 km pour 1220 m de dénivelé) et la beauté des paysages ont définitivement établi sa réputation et  2022 est la …. 47 -ème édition !

3 épreuves cette année : le 33 km solo / le 33 en relais + le Tour des lacs 17, 8 km ( nouveauté 2022 )

Quelques membres cgfm y ont participé :

 2  sur le 33 km : Michael B . / Eric

Avant le  départ du 33 km au Markstein 

 1 relais 33 km : Caroline B.+ Beatrice B.

Et 2 sur la nouvelle épreuve de 17,8km 600 D+ ( le Tour des lacs )

Muriel B / Jonathan .

33 km : 

 Eric les termine en 4 h comme il avait prévu

               

 

Ce fut cette année une inscription aux Crêtes de dernière minute et ainsi compléter mon entrainement chargé du week    , 75 km de vélo route la veille avec un p’tit col  et tout s’est passé comme convenu avec une première partie des Crêtes  « en douceur »  où Michael m’a passé… et une deuxième partie en appuyant  un peu plus et avec de belles sensations pour finir en 3 h 59 , pour être précis,  215eme place .

passage a la Schlucht

puis a l’arrivée .

(merci Caro/Béa pour les photos )

Apres un mois d’aout bien chargé en entrainement  croisé course a pied / vélo et des Crêtes réussies  je peux envisager sereinement la suite …

Eric

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Michael B:

Ma première participation aux Crêtes Vosgiennes. Je suis parti avec Caro qui a fait le relais avec Béa et on a croisé Éric

( qui ne nous a pas attendu )

Une superbe course avec des panoramas 
(ou serait-ce les côtes ) à couper le souffle!
4h23 pour finir les 33km un peu dans le dur.328 -ème 
 Une très bonne expérience personnelle, je reviendrai c’est sûr…
 Michael .
//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

 Relais : Caroline + Beatrice (Les Braunies )

Markstein/Schlucht puis Schlucht / Lac Blanc

2 h 58 pour Caro ( 20,4 km ) et 1 h 40 pour  Bea .(12,6 km )

Un relais qui prends la troisième place féminine en 4 h  38 mn

 Caro : 

« Ma première course en montagne aussi longue et avec autant de dénivelé. En relais, encore une première. J’ai adoré courir les 10 premiers km et les 5 derniers. Mais j’ai eu plus de mal entre le 10eme km et le Hohneck avec toutes ces montées et descentes bien raides. Superbe parcours et bonne ambiance avec une belle surprise à la fin  !( voir + bas …)

Caro .

Bea : 

Parcours de 12,6 km du col de la Schlucht jusqu’au lac Blanc avec 430m de dénivelé positif.

En attendant Caroline au point relais, je vois Michael et Eric, qui s’arrêtent au ravitaillement.

Une 1/2 heure environ plus tard, Caro arrive et me passe rapidement le dossard. Le départ est rude avec une montée difficile. La reconnaissance du trail de la semaine précédente m’aide et je la monte donc en marche rapide. Je dépasse plusieurs personnes qui ont déjà fait la 1ère partie du trail et cela me booste . Je ne prends pas vraiment le temps de contempler les paysages magnifiques car je trébuche souvent et tombe même dans ce parcours jalonné de rochers et cailloux (cela me vaudra une séance chez l’ostéopathe !) L’arrivée ne doit plus être loin…

enfin une belle descente dans de l’herbe et Je me réjouis comme une gosse et courre aussi vite que possible, mais voilà une nouvelle petite montée et une autre et je n’ai plus de jus… Je désespère quand je vois Caro’ qui arrive à mon encontre (pieds nus !! ) et me crie « allez Béa, encore quelques mètres et tu y es ». Je suis si heureuse de passer la ligne d’arrivée !

Michael, Caro et moi assis dans l’herbe, on regarde la distribution des médailles (il y a du beau monde!). On se dit qu’on pourrait aller se faire masser par les kinésithérapeutes bénévoles lorsque Caro entend le nom de notre équipe « Les Braunies » dans le microphone. Nous n’en croyons vraiment pas nos oreilles quand nous apprenons que nous avons fini 3ème sur le podium du relais féminin !!

Trop belle cette course

Bea .

 

un selfie pour finir !

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

 Tour des lacs 17, 8 km( nouveauté 2022)

 

Muriel B :  le boucle en 2 H 02 mn 217 -ème

et avec une belle 3 -ème place dans sa catégorie !

La 1ère édition du Tour des lacs qui remplace les Mini Crêtes ! J’ai eu envie de découvrir ce nouveau parcours et je n’ai pas été déçue.

Une belle boucle d’environ 18 kms qui longe 3 lacs différents,  le Lac Blanc, le Lac Noir et le Lac du Forlet. Vraiment, il est à tester, et n’est pas trop difficile en plus !

Muriel .

///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Jonathan :

2 h 04 mn / 237 -ème

Tour des lacs 237e en 2h04 pour 17.8km et 600D+. 
Les mini-crêtes vosgiennes ont laissé place au Tour des lacs cette année et ce fut une excellente idée des organisateurs.
Exit le départ du col de la Schlucht au profit d’une boucle au départ et à l’arrivée du Lac Blanc. 
On y gagne au change avec un dénivelé bien réparti et de beaux panoramas tout le long du parcours.
Pour ma part, ce fut une course de reprise après 1 mois de vacances et les quelques semaines d’inactivité se sont fait très nettement ressentir sur la fin que j’ai eu du mal à boucler alors que le dénivelé avait été avalé sans trop de difficulté.
 Jonathan

///////////////////////////////////////////////////////////////////

 

 

LE STAGE de TRAIL UCPA D’ERWAN ( Chamonix )

UCPA : L’Union nationale des Centres sportifs de Plein Air .

https://www.ucpa.com/

Notre Ami Erwan  s’est lancé dans ce séjour très sportif de haute montagne…

Voici  son récit jour après jour : 

Stage trail UCPA , 1er  jour

Distance parcourue : 22 km

Dénivelé : 1200 m

Bonjour à tous ;

 Mon stage UCPA venant de commencer, je me suis dit qu’un petit compte-rendu quotidien pourrait peut-être en intéresser certains. Rassurez-vous : je serai bref.

 Le 1er jour était intitulé : « acclimatation » … avec au programme une distance de 15 km, qui s’est finalement transformée en 22.

J’avoue que j’appréhendais un peu : Serai-je à la hauteur des exigences de la Haute-Savoie ? Et surtout ? Pourrai-je tenir la cadence pendant 5 jours de suite , avec un kilomètre vertical prévu jeudi ?

Cette première journée s’est globalement bien passée, malgré des descentes -très-compliquées. C’est sans doute qu’il va falloir que je « m’acclimate ». Mais Surtout, les paysages qui s’offrent à vous sont la plus belles des récompenses et justifient tous les coups de chaud 

et vous font oublier (presque) instantanément les petits bobos et la petite chute (chassez le naturel …).

La question se pose maintenant : pourrai-je tenir la cadence ? L’état de mes pieds me fait douter. Mais gageons qu’une nuit de sommeil (elle sera bonne, croyez-moi) permettra de repartir demain plein d’optimisme et de vigueur !

 A demain donc … et un grand merci à Eric de mettre ce message en ligne.

Erwan .

a suivre  : Jour 2 .

///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Stage trail UCPA, 2nd jour

 Distance parcourue : 18 km

 Dénivelé : 1600 m

Romain, notre entraîneur, nous avait prévenus : le début de la journée serait rude … très rude.

J’aime les gens qui tiennent parole, et en ce sens, Romain peut être considéré comme quelqu’un de très fiable , puisque nous avons commencé par l’ascension jusqu’au refuge Albert 1er, que les habitués de la station de Chamonix connaissent sans doute, c’est-à-dire, 1200 m de dénivelé, sur à peine 5 kilomètres.

Bon, c’est vrai, j’en ai bavé.  Mais une  fois en haut,

quel bonheur, quelle joie, une irrépressible sensation de sérénité vous gagne. L’après-midi a été consacré à la descente, beaucoup plus « roulante » qu’hier.

Le Bilan de la journée est donc très positif, d’autant que mes pieds semblent à présent « acclimatés ». Pourvu que ça dure, car le stage n’est pas fini, et comme le dit un très sage proverbe bantou, il ne faut pas se glisser dans la peau du crocodile avant d’avoir appris à nager.

A demain

Erwan

a suivre : jour 3 

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Stage trail UCPA, 3ème jour

 Distance parcourue : 16 km

 Dénivelé : 800 m

 Avant de vous parler de cette fort belle troisième journée, un petit mot du groupe dans lequel je suis  :

  une ambiance très sympathique, avec Juliette et Rémy deux juniors encore au lycée mais tous les deux triathlètes

Eva, Michele et Simone, trois walkyries scandinaves (elles sont devant …), Rosanna, une anglaise qui va à peu près au même rythme que moi, Mathieu mon camarade de chambrée, spécialiste du 800 mètres et qui a envie de tester le trail (je soupçonne un sacré potentiel vu la vitesse à laquelle il s’anquille les dénivelés), et bien sûr Romain, notre entraîneur, que j’apprécie vraiment pour la qualité de ses journées, adaptées au groupe et jusque là toujours bien calibrées.

 Aujourd’hui fut une journée « cool » … il faut dire que nous attend demain le kilomètre vertical auquel Romain a consacré une petite préparation mentale, qui nous sera à tous très utile. Ce fut donc une très belle journée , avec en prime un petit détour par le lac Cornut où moi et quelques autres se sont baignés.

 J’avoue que mes pieds commencent à s’habituer … les douleurs de fin de journée sont moins fortes, et , tout doucement, modestement , j’ai l’impression d’avoir progressé. Il faut dire que l’exceptionnel écrin de nature dans lequel nous sommes ne peut que pousser à se dépasser. La montagne ne se donne pas, mais elle sait offrir des moments de pur bonheur à ceux qui l’abordent avec humilité.

 Bon j’avoue, j’appréhende quand même quelque peu ce fameux kilomètre vertical.  Mais Romain nous a promis une glace après … dans ces conditions, je n’ai pas le choix !

A demain donc pour le récit de ce fameux kilomètre vertical !

 Erwan 

A suivre  : jour 4 

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Stage trail UCPA, 4eme jour

Matin :

 Le KM vertical !

Distance parcourue : 3,5 km

Dénivelé : 1000 m

A la fin de cette journée, j’avoue un irrépressible sentiment  de satisfaction : il est toujours gratifiant de parvenir à un remplir le contrat implicite d’un objectif fixé ; ça l’est encore plus quand le temps réalisé est meilleur que celui escompté ; bon, je n’ai pas la prétention de battre un record (notre entraîneur l’ a battu pour nous, en le réalisant en 50 minutes), mais j’avoue être plutôt content de mes 1h20.

Après-midi :

Distance parcourue : 6 km

Dénivelé : 400 m

L’après-midi, une fois n’est pas coutume, nous avons pris le train pour monter jusqu’à la station de la mer de glace,d’où nous avons ensuite pris (en courant !) un fort beau sentier qui nous a conduit à la station du téléphérique menant à l’aiguille du midi.

Quand nous sommes montés dans le train, l’employé SNCF, voyant nos tenus de traileurs plaisante en nous disant « hé , les sportifs, pourquoi vous le montez pas en courant ? ». Notre entraîneur n’a pas daigné répondre à cet impertinent. Il a eu droit de ma part à un regard que Mickael connaît bien.

Nous voici rentrés, tous fourbus, fatigués, mais tous emplis d’une grande joie. Ce fut là encore une fort belle journée…

Il nous faut nous reposer, car demain, réveil à 04h00, pour une sortie de 40 km, qui viendra clore ce stage.

A demain !

 A suivre : jour 5 

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Stage trail UCPA, 5eme jour

Distance parcourue : 34 km

Dénivelé : 2200 m

 Bonjour à tous, et merci de votre fidélité pour le dernier compte-rendu de ce stage UCPA, qui s’est achevé par une sortie longue de presque 35 kilomètres.( 8H00, pauses comprises)

 C’est avec nos frontales que nous avons commencé ce magnifique parcours : nous avons quitté Argentières vers 05H30 pour assister au lever du soleil sur la vallée ;

nous avons alors rejoint l’aiguille du Brévent, pour une pause déjeuner bien méritée (nous avions à ce moment 1600 mètres de dénivelé dans les pattes). Enfin, pour les 12 kilomètres  restant, nous avons poursuivi sur la plus extraordinaire route des crêtes qui soit : celle qui part du Brévent et vous courir avec vue sur le Mont Blanc, en face de vous, si imposant, si gigantesque, et qui, du haut de ce très mince sentier à près de 2700 mètres d’altitude, paraît pourtant si proche.          

  Enfin , descente très abrupte jusqu’à la gare de Cervoz, et retour au centre en train… les cuisses lourdes comme un boulet, les pieds meurtris de toute part ; et pourtant, quel bien-être, quelle sensation de joie !

Ce sera avec beaucoup de regrets que je quitterai demain cette vallée.

Bon weekend à tous

Erwan

Super et bravo  Erwan, ainsi qu’a tout les membres de ce groupe , d’avoir participé a  ce stage avec beaucoup de plaisir, ou des paysages magnifiques  en mettent plein la vue et  font  oublier les moments difficiles  , ou l’on  se croirait dans un autre monde  … c’est la magie du trail .

Sur que tu as appris énormément lors de ce stage  , appris a te connaitre encore mieux et prendre confiance en toi et ainsi prolonger ton aventure …

Thur Trail 2022

 

  8ème édition du ThurTrail

 4 distances  :  8 km / 16 km /27. 4km /48 . 4 km

  Le Trail DÉCOUVERTE : ( individuel et DUO)

 » Le SENTIER   M « Distance 8 km / 210 d+

  Le Trail NATURE   :

 » LA  MITZACHOISE « Distance 16,5 km / D+ 680 m  

 Le Trail AVENTURE  :

 « LE ROSSBERG » Distance 27,4 km /D+ 1100 m

    Le Trail LONG :
« LES 3 VALLONS  Distance 48,4 km /D+ 2350 m
                          A chacun son defi !!!

 

 6 cgfm au départ .

 

2 sur le 16 km : 

Jean-Marie  le termine en  2 h 14 mn et 1 er de sa catégorie

Eric m’a demandé un commentaire pour le Thur Trail, il va peut être le regretter. Je ne vais pas vous parler de ma course, qui n’intéresse personne, mais de la course: c’est une épreuve difficile, un effort de tous les instants. Il s’agit d’une dure lutte ( en alsacien: une Thur lutte). Heureusement les pompiers guettaient à l’arrivée pour calmer les dernières ardeurs. Je rêvais de lauriers sur la plus haute marche tel César mais je finis Pompée. Que les mauvaises langues soient pardonnées!! Déguster la vie par tous les bouts, c’est un art de vivre. 

J-Marie .

no regret pour ton commentaire car j’apprécie tes jeux de mots que d’autres aussi apprécieront  

 Bravo pour cette nouvelle 1 ère place car  voici de nouveaux lauriers sur ta tête

—————————————————–

Virginie H . fini en 2 h 26 mn

Après un départ sur le fil du rasoir, arrivée sur la ligne de départ à 8h29(départ à 8h30) après un petit sprint sur 300m 😅, je commence la course tranquillement.Très vite il faut affronter les marres de boue, puis assez vite les montées. Le dénivelé était vraiment important et pour mon 2 ème trail, j ai vraiment éprouvée des difficultés. J ai beaucoup marché durant les montées puis arrivé à la ferme du belacker, je me suis dit que je vais pouvoir accélérer en descente … Pas du tout, les chemins mouillés, les descentes plutôt raides, la peur de tomber deux jours avant de partir en vacances, ont fait que je ne me suis pas vraiment donné à fond durant les descentes.

Moralement cela a été assez dur après 15km et après environ 2h de course. Mais je me suis dit qu il restait un petit km, ça va aller…puis tout à coup, en fin de course un « mur  » devant moi (on nous avait annoncé un cadeau à l’arrivée . Dur, dur mais j ai passé la ligne d’arrivée !!

Après 2h26 et 18.5 km : la satisfaction et la délivrance

Virginie.

Avoir passé et surmonté quelques moments difficiles …

 l’arrivée n’en sera que + appréciée … !

 Bravo Virginie !

 

—————————————————-

2 sur le 28 km :

 

Didier B.  : 2 h 55 mn

et superbe 1 ère place catégorie

Me voila au départ pour une montée sur 8 km que
Je gère avec la première féminine…
Arrivé sur les chaumes ,  j accélère et me retrouve avec 2 autres traileurs et c’est glissant par endroits…

Le retour est rapide mais la fin est rallongée de 2 km !!

Avec une grosse bosse qui me coupe les jambes et me fais perdre le contact avec les 2 gars et la féminine 
Je finis donc  seul mais avec de bonnes sensations en général et sur tout le parcours .

Didier .

————————————————————————

Rodolphe  :   4  h 12 mn

Après deux courses supprimées de mon planning pour cause de bobos une participation au Thur trail se présentait dans de bonnes dispositions.
Sauf qu’un petit virus nommé COVID-19 est passé par là.
Ayant un besoin vital de me retrouver enfin dans l’ambiance des courses et de me faire un grand bol d’air frais j’ai pris le départ d’un parcours sympa de 27km.
Sans aucun objectif de temps juste le besoin d’être là.
Et c’est donc quatre heures plus tard que je finissais se très beau parcours de… 29km (bonus des organisateurs) que je vous recommande.
Félicitations a notre ami Didier pour sa très belle trentième place au général .
Rodolphe .
———————————————————————

 2  sur le 48 km 

Sam / Eric 

Apres avoir déjà fait plusieurs fois le 28 km… c’était  ma  2 -ème édition  sur ce 48 km et j’avais l’impression que ce trail … je l’avais  fait « hier »!!!!

(car parcours commun , début et fin du 28 km dans le 48 km  et dates décalées/ rapprochées pour cause de pandémie …)

Enfin bref   un départ  a 7 h du mat et toujours une température négative mais une bonne première montée qui permet de se mettre en conditions  idéales

un parcours génial avec de superbes sentiers, avec des points de vue magnifiques sur les sommets et surtout un parcours revisité et amélioré ! Fini les temps morts plats ou il ne se passe rien….

et toujours cette jolie cascade  au 30eme km du coté du Gazon Vert   

 

 et le tout en compagnie de Sam …on a joué au chat et a la  souris tout le long  du trail pour finalement terminer ensemble en  6 h 51 mn .

un bon entrainement pour la suite

Eric .

*******************************************************

a noter que toutes ces épreuves  avait un bonus surprise…..

2 km sup ! ( 2 km de bonheur en plus)

 

 

 

 

Trails du petit ballon 2022

      13 /03/2022  TRAILS DU PETIT BALLON 

                 4 distances et 16 membres du club !

                                 8 KM  / 16 KM / 29 KM /55 KM .

 

 8 km / 200 m D+  ( mini trail de l’âne )

Peggy   y était et l’a fini en 1 h 02 mn  / 181 -ème place .

un dossard jaune bien accompagné 

Après une année 2021 riche en découvertes (10km, semi, 10 miles, et marathon) j’ai eu envie de découvrir le trail en ce début de saison 
Malgré un réveil difficile par une main très douloureuse  je me réjouis de participer à cette course (elle me fera souffrir toute la course) 
Mes amies partent sur le 16km, cela me laisse le temps de m’échauffer.  Un petit peu avant le départ,  j’observe les petits groupes en quête « d’informations » sur la course

Je part tranquillement à mon rythme non sans une certaine l’appréhension …. tellement entendu parler de la 1ère « grosse montée « , j’y arrive et comme les autres je la marche rapidement sans trop de peine mais en ne forçant pas

Je continue très positive sous le soleil, avec de bonnes sensations jusqu’à une belle descente que je dévale sur les côtés dans l’herbe J’ADORE

De retour sur le bitume un gros mur dans les jambes  c’était sans compter une coureuse qui me raccroche à elle pour ne pas me doubler et finir ensemble,  je m’accroche et redouble de détermination pour finir avec elle 🙏🙏🙏
Petite frayeur en voyant les secouristes 🚑 soigner un coureur sur la ligne d’arrivée , une pensée pour lui
J’ai eu BEAUCOUP de plaisirs dans cette sortie,  Rdv pris pour l’année prochaine
A savoir si je souhaite améliorer mon temps sur le 8 ou découvrir le 16 km

Bravo Peggy d’avoir pris ce départ  car  il faut bien commencer par ce petit trail pour découvrir cet univers naturel et magique qu’est le trail !

16  KM / 600 m D+ ( ZINNKOEPFTRAIL) 

 

Fredo : 53 -ème place en 1 h 18 mn

———————————————–

Virginie H : 238 -ème  en  1 h 37 mn

son récit :

J ai participé à mon premier trail à Rouffach pour une distance de 16km à parcourir. 

La particularité de ce trail à été la longueur de la montée. En effet, dès le début et sur plus de 10km j ai fais face à plusieurs montées,  dont une « spéciale » impossible pour moi à faire en courant
Les sensations éprouvées durant ce trail ont été diverses tout au long de la course. J’étais pressée d’arrivée au moment tant attendu de la descente, mais je l ai effectué avec précaution et un peu de retenu afin de ne pas chuter ou me blesser (comme plusieurs coureurs devant moi), surtout sur le bitume. 
Ce que j ai le plus approprié c est la diversité des chemins parcourus (entre village, vignoble, forêt). La course n’a pas du tout été trop longue pour moi, ni monotone. Les conditions météorologiques ce dimanche matin étaient très agréable et favorables à la réussite de cette course.
Pour moi, tous les éléments étaient donc réunis et cette expérience m a donnée envie de continuer dans cette discipline qu’ est le trail et envisager une distance un peu plus longue à l avenir petit à petit . 
Virginie .
Super Virginie ton texte  nous fais ressentir ton bonheur lors de cette épreuve ainsi que l’envie d’aller au delà

————————————————

Michael B  : 124 -ème en 1 h 27 mn

C’était ma deuxième participation à cette course. J’avais fini en septembre dernier, dans la douleur, en 1h41 et avec pas mal de frustration sur ma mauvaise gestion de l’effort. Cette année, je suis parti beaucoup mieux préparé ( merci Pierre!), et motivé à bloc.
En plus, cette année, trail en famille avec Caro et mon beau père ( bisous Laurent)!
Côté course , départ plus contenu et progressif qu’en 2021, de très bonnes sensations sur le parcours, avec plus de facilité dans les côtes (ça pique quand même les mollets) et une descente toujours aussi raide qui sollicite les cuisses et les appuis. Je passe l’arrivée en 1h27m51s en 124e place. Je suis super content de ma course et je m’inscrirai sûrement à l’édition 2023…
 Michael B.
————————————————–
Caroline B  : 296 -ème en 1 h 43 mn .
C’était ma première fois sur le 16km de Rouffach et première course sous les couleurs du cgfm. Je n’ai pas vraiment l’habitude des côtes et j’ai pas mal marché dans les montées. Mais ça m’a permis d’avoir la pêche pour accélérer sur la 2ème partie qui était plus facile. J’ai adoré cette course, les paysages sont magnifiques.
Les entrainements du mercredi (merci Pierre !) et les sorties longues du week-end (merci les copines !) m’ont bien aidée. Une belle course partagée en famille, j’étais contente de retrouver Michaël et mon papa, qui ont également participé, sur la ligne d’arrivée !
Caroline B.

29 KM / 1000D+ (CIRCUIT DES GRANDS CRUS )

Calin   : 183 -ème en 3 h 01 mn


 Sylvain :    213 -ème en 3 h 04 mn

son commentaire  :

« C’était la première fois que courais sur cette distance avec autant de dénivelé donc j’avais un petit peu d’appréhension.
Dès les premières montées avec du dénivelé, j’ai vu que ça serait compliqué de tenir la distance donc j’y ai été mollo.

Les jambes sont revenues vers la fin de course et j’ai pu accélérer de la dernière montée jusqu’au finish.
Par contre, les mollets, genoux ou cuisses ont souffert dans la dernière descente vers Rouffach.
Très content de finir, en plus avec un temps correct et en résumé, une course très chouette avec un temps magnifique et pas mal de forêt sur la partie centrale.« 

Sylvain.

Bravo Sylvain pour cette première car tu as bien compris que c’est le terrain qui décidait de ton allure et ce dès les premières difficultés…et tout de même apprécié les beaux paysages !

————————————————————————–

Muriel B .  243 -ème en 3 h 08 mn

Pour cette première à Rouffach pour ma part, l’organisation a eu la bonne idée de nous prévoir une belle journée pour se dégourdir les gambettes. Cette belle balade, pas si roulante que ça finalement , a été génératrice de plein d’ ondes positives et m’a permis de me rassurer sur mon état de forme, post blessure, sur cette distance.

Et pour finir et récompenser tous ces efforts, un petit massage et une bonne petite bière bien mérités !

A noter une organisation au top

 Muriel  .
—————————————————

Maryline : 443 -ème en 3 h 49 mn

« Je devais prendre le départ du 55km mais mon médecin m’a demandé de revoir à la baisse mes trails.
Je décide de refaire pour la 3ème fois le 29km ! 
Préparation pas simple : Janvier était compliqué niveau émotion, février j’apprends que ma partenaire de crime (Gaëlle) est blessée et ne participera pas à la course. 
Je prends le départ le cœur un peu lourd (ironique pour un cœur trop faible) 
Les premiers km je n’avais vraiment pas envie, j’étais là mais sans ma tête.
Et puis à partir du 8ème je me donne un coup de pied aux fesses ! Non mais j’en ai pas bavé le mercredi soir à l’uha avec Philippe pour  faire n’importe quoi sur ce trail ! Alors zou on se concentre !
                                Les km défilent, le beau temps est
 là, les bénévoles sont sympa donc tout va bien ! 
Les dernières montées arrivent avec des crampes, faut tenir la ligne n’est pas loin. 
Dernière descente et la plus terrible…c’est raide et le corps est fatigué, mais au loin j’entends la musique. 
La ligne est là, le sourire aussi !
Ce n’est pas le chrono du siècle, mais c’est le mien et j’en suis fière ! 
Maintenant faut attaquer la préparation du marathon de New York 😉 « 
Maryline  .
 Chrono du siècle ou pas …. tu l’a fais / refais  et bien fini  !!!
Bravo Maryline !

 

55 km /2200D + (TRAIL DU PETIT BALLON )

5 sur 7 …

Michael F et Gael manquant car déjà dans les starters !

 

Michael F: 55 -ème en 5 h 55 mn ( et 55 s ?)

Grand rendez-vous du début de saison, ça sera l’édition du 5, avec mon cinquième départ sur ce 55km.

Je me place sur l’avant du peloton et prends un départ assez rapide, pour éviter les bouchons sur les petits sentiers des premiers kilomètres. Je lève (légèrement) le pied sur l’ascension du Petit Ballon, avec de bonnes sensations dans l’ensemble. Je m’amuse dans la descente et je cravache (comme les autres) dans la remontée. L’énergie baisse sur les 20 derniers kilomètres, mais je m’accroche au mental pour continuer de bien relancer dans les faux plats de la fin de parcours, en prenant des relais avec d’autres coureurs. Cette année, je vais passer sous les 6 heures. Je boucle mon 5ème 55km du Petit Ballon en 5h55 et une 55ème place! On m’appellera dorénavant Mister 5!

                     

Très content de ma performance quintuplée, j’ai apprécié le parcours revisité, le visage des amis avant de s’élancer et l’accueil de coach Phillipe sur la ligne d’arrivée.

 Michael F .

 Bravo Mister five !superbe 55 -ème place !

——————————————————————-

Gael : 169 -ème en  6 h 48 mn  ( premier trail  au delà de  30 km . )

avec le sourire au sommet ! 

Ses qq mots :

C’était une première pour moi. Je me sentais prêt et je le sentais relativement bien, mais ça ne m’a pas empêché de cogiter les quelques jours qui précédaient l’épreuve. Et maintenant ça y est, c’est passé, je l’ai fait !

Et c’est même passé beaucoup mieux que ce à quoi je m’attendais ,  j’ai beaucoup apprécié l’effort. Je referai d’autres 50. Sur la course en elle-même, je l’ai trouvée plutôt sympa.

le début était très chouette aussi avec de beaux points de vue, jusqu’au Petit Ballon. Mais c’est vrai qu’il restait la partie du milieu beaucoup moins intéressante.

On m’avait dit que la fin était très chiante, mais apparemment le parcours a changé, et j’ai beaucoup aimé la fin : terminer en surplombant Rouffach et en descendant progressivement avec des petits lacets, c’était chouette. 

Gaël.

Bravo Gael pour  cette première sur cette distance !!

bien géré et réussi !!!!super ! 

——————————————————————————

Céline  : 275 -ème en 7 h 20 mn .

et aussi  1 ère dans sa catégorie une belle surprise a l’arrivée !

         

Deuxième participation au Trail du Petit Ballon en moins d’un an! Le sentiment d’ennui que m’a laissé l’édition 2021 a été balayé par un nouveau parcours bien plus intéressant qu’en 2021 mais aussi plus costaud. Moins de chemins forestiers interminables, plus de montées, de descentes, de relances…Bref, 07h20 de pur plaisir!

avec Fred

et Sam que du bonheur au sommet(23 -ème km…)

Sans oublier ces beaux moments de partage avec Gaël, Éric, Michael, Sam, Didier et Frédéric que ce soit sur la ligne de départ, tout au long du parcours ou à l’arrivée en compagnie de Philippe et Muriel, notre fabuleux comité d’accueil. A revivre sans hésiter en 2023 !!

Céline .

 Super Céline qui commence a apprécier les + que 50 km…

Puis Fred / Sam / Didier B . qui terminent ensemble en 7 h 36 mn .

« C’était mon dixième trail du petit ballon. Un trail que je voulais sous le signe du partage et non du chrono.

On a passé un super moment avec Sam mon coéquipier de longue date et Didier que l’on a retrouvé juste avant l’arrivée.

Je suis heureux d’avoir passé la ligne avec eux. C’était un super moment d’émotion.

J’étais aussi content de croiser Céline, Gaël et Eric lors du parcours.

C’est super d’avoir eu une si belle représentation du club sur ce format.

Bravo à toutes et tous. (Beau chrono pour Michaël !)

On se retrouve l’année prochaine pour une onzième petit ballon ? »

Fred .

——————————————————————–

    Sam et Didier B.           

P’tit mot de Sam :

Le trail du petit ballon est pour moi sans contexte le trail qui lance vraiment ma saison de trail. Pour cette année l’édition de lancement était un peu particulier : d’une part c’était pour moi un nouveau parcours beaucoup mieux dessiné que le trajet habituelle et du coup plus agréable est moins « chiant » . D’autre parte c’est une édition qu’on a fait ensemble avec Fred et Didier et ça aussi c’est une autre expérience mais toujours dans le plaisir et le partage. Un parcours assez varié (malgré un début de course avec pas mal de bitume) et une météo clémente. Pas mal de rencontre sur le parcours et beaucoup de bonne humeur. Une entame de saison après le trail terre de feu super agréable et sans masque !!! Prochain rendez-vous le Thur trail  le 10 Avril à Mitzach et en attendant à vos baskets

et de Didier B. :

Nous voila partis tous ensemble et dès le départ tout en douceur.

l’objectif était avec Sam et Fred  : finir ensemble .

Je prend de l’ avance tout naturellement car je savais qu’après le 42 ème km ma moyenne allait baisser .

Les 7 derniers km  furent frustrant pour moi car j’ai eu qq soucis d’estomac en plus de mon rhume et tout cela me ralentissait…

Mais les 2 derniers kms furent un grand moment  car je finis ce trail en compagnie de spécialistes que sont Sam et Fred  !

Merci à eux et à toi Éric

————————————————————

ensuite arrive Eric en 7 h 53 mn

C’était mon douzième Trail du petit Ballon ( mon premier était en 2004  ) dsl Fred… avec tout le respect que je te dois 

Apres toutes ces éditions ,  je peux dire que  cette nouvelle édition du trail du petit Ballon 2022  est la meilleure version que j’ai connue , celle ou  l’on ne  s’ennuie jamais…  mais aussi la plus difficile !Heureusement que  la météo  était  idéale  .

le but était pour moi de bien gérer et d’arriver sans encombre en me disant :     déjà fini ?                     Tout cela m’a permis de me rassurer sur la suite : aller plus loin , au delà de ce que j’ai déjà réalisé .

Eric .

 

TERRE de FEU 🔥

Une nouvelle épreuve trail avec 3 distances .

« Terre de Feu », c’est le nouveau rendez-vous trail de votre début d’année en Alsace.

Après une première édition connectée en 2021, « Terre de Feu » revient le 27 Février 2022 sous la forme d’un événement live, et proposera pas moins de 3 courses au départ de la ville de Turckheim (+ courses enfants).

Les participants des 12, 20, et 30 KM emprunteront des sentiers joueurs et volontiers techniques.
Ils évolueront entre vignes et forêt, et passeront pas de nombreux points remarquables : la Chapelle Saint-Wendelin, le Hunabuhl, le Carrefour des Pèlerins, le Frauenberg, l’Obschel, les Trois-Épis, le Galtz, la ville de Niedermorschwhir, et bien entendu, Turckheim !

Logo-trail-Terre-de-feu2022_generique.png

 

https://www.colmartrailaventures.fr/terre-de-feu-parcours

 

–  30 km /1400 D + (3 CGFM )

–   20 km / 950  ( 0  CGFM )

– 12 km / 600 D+       (  1 CGFM)

Commençons par le  + gros morceau :  30 km 

-Michael le  « dévore » en  une bouchée  :  3 h 01 !  et  belle 42 -ème place scratch
Une belle première Edition sous un soleil radieux mais un froid hivernal, et une première course depuis 6 mois.
Je pars vite et je le paie en ayant du mal dans les murs que nous a réservé l’organisation. Les sensations ne sont pas au top, plus l’habitude des distances plus courtes avec le cardio qui fait boom boom très vite. Malgré tout, je suis plutôt satisfait de terminer les 28.5km/1450D+ en 3h01 et un 42ème place. Une très belle course, avec beaucoup de singles, des montées sèches et des paysages variés que j’aurais du plaisir à refaire l’année prochaine.
Michael
-Sam le « mange « en 3 h 24  / 106 -ème scratch

No comment.

 

-Eric le « déguste  » en 3 h 41 / 156 -ème scratch

ce fut une première sortie/entrainement sur une nouvelle épreuve que j’ai trouvé magnifique par ses superbes sentiers et ses montées a faire pâlir celle d’ « Ambroise Paré »…le tout avec une météo ensoleillée mais une température négative au départ !                

mais tout cela en mode cool car il n’y a que 15 jours avant le trail du petit Ballon et ses 55 km environ ...

Comme pas de participants CGFM  sur le 20 km ….

Passons alors au 12 km ou une seule et courageuse féminine du club a pris le départ :

Muriel Bqui a bien terminé son aventure en 1 h 21 mn et 58 -ème scratch mais surtout avec une belle surprise a l’arrivée  : une  2 -ème place dans sa catégorie !
 
Bravo !!!

Ses qq mots :

Toutes les conditions étaient réunies pour passer un super moment sur cette 1ère édition du Trail Terre de feu, à commencer par un super soleil , de belles montées qui piquent…..
de beaux petits sentiers comme je les aime , et de sacrées descentes également.
Le 12 kms, petit mais costaud avec ses 600m de D+, est parfait pour lancer sa saison ! 
           
Muriel .

 

 

Trail hivernal de la Moselote 2022

10 -ème édition

Un Classique de début de saison  avec cette année

2 distances : 14 km /28km .

3 CGFM et 2 podiums 

 

sur le 14 km 750 D+ :

– J-marie G.

211 -ème en   2 h 04 et une belle 3 -ème place dans sa catégorie  !
  

Sur le 28 km 1500 D+ : 

– Didier

63 -ème en 3 h 22 et aussi une belle 3 -ème place dans sa catégorie  Bravo !

ses qq mots :

Content de revoir mes potes traileurs vosgiens pour cette reprise le mot d’ ordre était :  plaisir avant tout  , avec cette météo fraiche mais radieuse , je suis resté prudent pendant toute cette course de préparation avant le trail du petit ballon qui sera déjà pour moi un indicateur sur mes prochains objectifs a venir.

Didier

 

– Fred

82 -ème en 3 h 27    

 

« Après deux éditions annulées, le trail de la Moselotte a pu se relancer cette année. On a passé un super moment avec Didier.

Le parcours est toujours parfait et en plus on a eu un grand soleil. C’était un bon test avant le petit ballon. »

 

Fred .