Archives de catégorie : Course sur route .

Semi de Strasbourg 2022

Virginie Z .  a réalisé un bel exploit !

 

Son commentaire :

Mon semi de Strasbourg ❤️
Un vrai bonheur
Donc bien sereine sur la ligne de départ et surtout déterminée à descendre de quelques secondes mon Chrono
Que dire  j’étais vraiment bien  , mon 10km EN 44’15 
puis toujours dans ma cadence j’essai de rester constante …puis vers le 19km je rencontre un jeune couple vraiment les 2 derniers km avec eux un  Moment magique❤️….
A l’arrivée un Chrono de 1’33’23
et une belle première place dans ma catégorie !
Une grande Surprise pour moi !!!!
         
Le 2 avril a  Prague 1’35’30…..un mois après..2 MN EN moins Afficher l’image source
    
Bravo Virginie  !!!
Fidèle a toi même toujours dans le plaisir avec de superbes résultats 

Marathon de Madrid 2022

24 Avril 2022  Le Marathon de Madrid 

 

un membre pour représenter le CGFM  :

Thierry

et l’a bien réalisé !

porte drapeau ?

son recit :

Voilà la crise de la cinquantaine est passé,

Madrid un séjour inoubliable :

Ma préparation pour le marathon c’est bien déroulé sans blessures. Mon dernier réglage c’est fait au semi de la Wantzenau qui a été bouclé en 1h34. Mon tableau Excel est donc fait : 41’ au 10km,1h34 au semi ce qui me dit 3h37 au marathon. Mon entrainement était à peu près maitrisé sur un parcours plat constant avec une sortie de 32Km maximum.

Mais Madrid c’est tout sauf ça, un départ en faux plat montant passant devant le stade Bernabeu puis au bout de 4 Km descente de Bravo Murillo pour lâcher les jambes et atteindre le rond point cuatro caminos avec l’impression d’avoir fait un échauffement de 8Km. Jusqu’au semi-marathon passé en 1h37  …

Le parcours serpente dans les rues connues de Madrid , j’en profite  c’est le seul jour de l’année ou elles sont fermées à la circulation ! Au 25e on arrive dans le poumon vert de Madrid Casa De Campo

je m’arrête pour remplir ma gourde ,me ravitailler et repartir avec une 2e bouteilles et je passe devant le parc d’attraction ,le lac, puis au 30 e dans la montée raide je marche . On sort de Campo vers la ville .

Au 35 e je faibli de plus en plus la fatigue se fait sentir comme dans un trail . Les 7 derniers kilomètres je vais les terminer , merci ma préparation !!!

Je suis en hypo à 2km de l’arrivé , le temps de manger une pate d’amande ,de reprendre en marchant – courant et être …..

FINISHER !!!

La surprise du dénivelé d+310m ,ma montre affichait 43,1km .Il s’agit certainement d’une erreur

Bravo Thierry pour ce Marathon ou tu as tenu bon malgré quelques difficultés

Semi de Mulhouse 2022

 

 15 CGFM  +  les relais au départ de ce semi de Mulhouse 2022 

 

224 -ème Patrick  1h 44 mn02s

son  récit :

Nous sommes le 15 avril 2022 ;  le grand jour du semi est arrivé après une belle préparation,  avec un programme réalisé aux petits oignons par pierre. (merci Pierre).

Encore 8 heures avant le départ on commence déjà à stresser. Je me  détends du mieux possible avec massage des jambes et musique dans les oreilles.

Ca y est, on est au stade, on retrouve toute la petite bande du groupe de Pierre et je m’aperçois que je ne suis pas le seul à stresser.  Echauffement fait sérieusement avec les filles.

Départ :

Sortie du stade de l’Ill je m’aperçois que Catherine est à côté de moi, on décide de rester ensemble , on part sur de bonnes bases. Les premiers kilomètres (4mn 55) j’ai même dû tempérer un peu car l’allure était soutenue ho ho on va trop vite  4mn40 au kilo, faut ralentir sinon on n’y arrivera pas. Chose faite, sachant que les 5 premiers kilomètres étaient sous la responsabilité du CGFM, on est bien encouragé tout le long devant la gare. Au loin j’aperçois coach Pierre, je m’offre le luxe de faire un check histoire de lui montrer que tout va bien.Les 8 premiers kilomètres sont bien avalés. Catherine reste un peu derrière moi et perd de plus en plus de terrain. On passe devant le parc Expo dans le musée de l’automobile ; la mi course arrive, je perd un peu de temps au ravitaillement mais ce n’est pas grave je préfère ça .

Une nouvelle course commence à partir de là.

La nuit tombe. Dans la grande ligne droite le long de la gare du nord j’aperçois Nicolas G  au loin ; je décide de le rattraper et de passer un petit moment ensemble, histoire de se donner de la motivation tous les deux,  entre pompiers de la même caserne.

Je reste avec Nicolas  quelques kilomètres ;  il essaie de s’accrocher comme il peut, dans la nuit noire dans le quartier de la mer rouge .

18eme kilomètre retour vers le stade : j’aperçois Michael qui était parti pour faire 1h 40. Je me dis je suis bien, l’allure est toujours la même, je n’ai rien perdu et décide d’accélérer un peu. Sur les derniers kilomètres, on retombe sur les bénévoles du CGFM (encouragements soutenus de leur part). On arrive au champ de foire il ne nous reste plus que le chemin derrière les tribunes du stade ; grande prudence sur ce chemin avec les racines qui dépassent,  ce n’est pas le moment de tomber. Dernier virage, un petit coucou à notre président et la dernière ligne droite  d’arrivée est franchie. Ca y est il est bouclé et qui c’est qui me remet le petit sac à l’arrivée : le coach Pierre. Le premier mot qui lui vient : tu as fait une superbe perf bravo 1h 44 mn 02 .

Après la course, on se retrouve tous afin de se féliciter et on a tous dit la même chose : on la fait.  Pierre était très content de toute sa petite équipe.

Merci encore au président, aux 3 coachs et  tous les bénévoles sans qui cette course n’aurait pas pu avoir lieu.   

avec Yasmina / Catherine

Patrick .

————————————————–

234 -ème Chantal 1 h 44 mn 34s

—————————————————————————–

254 -ème Michael B 1 h 45mn 48s

C’était mon deuxième semi marathon, et le premier depuis que je suis au CGFM. Mon objectif était de finir en 1h45, comme pour mon premier semi, suite à ma transition en chaussure minimaliste entamée en octobre 2021.
Par excès de confiance je suis parti avec le meneur d’allure 1h40. Ça allait bien jusqu’au 14ème km puis coup de mou… j’ai fini comme j’ai pu un peu dans le dur. Résultat 1h45m48s. Ressenti mitigé : content du résultat mais déçus de ma gestion de course. Je courrai plus avec ma tête au prochain semi .
Michael .
—————————————————————————

267 -ème Nicolas 1 h46 mn 33s

De retour début avril d’un voyage extraordinaire en Polynésie où je délaissais la course à pieds pour me concentrer dans des activités plus aquatiques. Je pris la décision de maintenir ma participation à cette très belle course pour la convivialité , aimant les courses nocturnes. Je fis quelques runs rallongés la semaine précédente pour ne pas me blesser le jour J et pouvoir l’aborder sereinement sur les conseils du coach Philippe.

Dès mon arrivée au stade, l’ambiance me galvanisa et je retrouvais rapidement de nombreux membres du CGFM qui allait aussi la courir. Je pris le départ avec eux.

Le départ est donné dans l’euphorie générale qui nous permîmes de reprendre une revanche sur la covid qui a annulé tant de courses mais aussi brisée tant de vies.

Je ressens un gros effet d’aspiration que ma montre confirme. Mais je me laisse prendre au jeu dans la liesse ambiante.

J’ai de bonnes sensations jusqu’au 14KM, puis au 18KM, j’ai les cuisses qui se tétanisent.

Ma famille, Marc-Antoine et le coach Eric sur le parcours, à plusieurs endroits, m’encouragent. C’est génial.

Ensuite, Je puise dans mes ressources mentales et physiques tout en m’hydratant.

Je reste concentré sachant que l’arrivée n’est plus très loin donc je m’accroche et je ne lâche rien ou presque même si le meneur d’allure des 01H45 me dépasse. A son passage, ses encouragements me boost. Je le garderai en ligne de mire.

Bientôt, l’arrivée avec ses clameurs joyeuses se profile dans la nuit. Un dernier encouragement de Céline H et me voilà au stade avec le coach Pierre qui nous accueille et nous félicite. Nous nous retrouvons tous à l’arrivée dans une joie ambiante. Les visages sont marqués, mais nous sommes si heureux d’avoir bouclé ces 21KM en nous félicitant mutuellement. Au final, une superbe ambiance, une très belle course en nocturne .

Un immense merci à tous les signaleurs du CGFM qui nous ont encouragés ainsi qu’à l’organisation et à tous les bénévoles.

J’ai également une grosse pensée pour Gérard Mergy qui nous a encouragé depuis le ciel

Finisher en 1h46m33s

Nicolas.

———————————————————–

268 ème Catherine L 1 h 46mn 35s

et 2 -ème dans sa Cat egorie  !

 

Petit topo de ma participation au semi marathon de Mulhouse :

Pierre m’avait fait un plan d’entraînement il y a quelques mois que j’ai essayé de suivre du mieux que j’ai pu avec un objectif moins de 1h55
Finalement j’ai plus que atteint mes objectifs 
En 1h46 35 secondes
31 ème fille 
Et 2eme de ma catégorie
Je suis ravie  et je ne réalisé pas encore 
La régularité et l’entraînement paient  !
Merci aussi à Pierre qui était très fier de nos chronos
Ma course s’est très bien passée 
Mon départ de course a été rapide soutenu grâce à la présence de mon compagnon de course Patrick Burtin dont l’allure de départ me convenait .
Il m’a bien encouragé et conseillé puis je l’ai laissé filé  vers 8-9 km car je n’aurais pas tenu son rythme jusqu’au bout
De plus les encouragements des bénévoles et d’autres personnes dont une en particulier qui m’a suivi en vélo pratiquement tout le parcours m’ont bcp aidé pour finir en beauté mon semi marathon
Quelques photos souvenirs

derrière le musée  de l’auto…

 

et une photo de « Famille cgfm »

————————————————————————

270 eme Christine W 1 h46 mn 44s

   2 -ème dans sa catégorie !

Son semi :

« Très belle course. Superbe ambiance. Météo parfaite.

Un semi en nocturne une première pour moi, avec une distance exigeante nécessitant une préparation effectuée grâce au plan d’entrainement élaboré par Pierre.

Nous nous étions fixés un temps tout à fait réaliste, sans mettre la barre trop haut à 1h55’. L’objectif a été atteint, et même dépassé puisque je termine en 1h46mn44.

Mille merci à Pierre pour ton plan adapté et efficace, qui m’a permis d’élargir ma zone de confort, sans me lancer un défi irréalisable, et surtout sans blessure.

Ambiance folle en début de course, ça crie de partout… Bref c’est difficile de se contenir, et de commencer la course tranquillement, pour ne pas se « cramer » inutilement.

Je débute à moins de 5 mm / km, allure que j’arrive à maintenir jusqu’au 10ème km puis petit coup de mou au km 15, où mon allure passe à 5 mm 20’.

Je trébuche dans la pénombre du quartier de Mer Rouge, et me rattrape de justesse pour éviter de tomber.

Puis arrive la montée du quartier de Dornach, pas trop longue mais tout de même sèche, et ça fait mal à ce moment de la course !

La montée est suivie d’une belle descente qui me permet de reprendre mon souffle et de me décontracter tout en allongeant ma foulée.

Km 21, j’ai le grand bonheur d’être encouragée par ma famille. Mes 2 enfants et mon mari sont présents pour me soutenir.

Quelle émotion, je file comme le vent, et ça y est, j’entame la dernière ligne droite qui me mène vers la ligne d’arrivée. C’est déjà fini.

Je suis chaleureusement accueillie par les organisateurs avec une médaille et un sac pleins de surprises.

Je tiens sincèrement à remercier les signaleurs et tous les membres du club présents sur l’ensemble du parcours pour leurs encouragements, leur soutien et leur travail formidable. Bravo à vous tous !

Merci également à Donata, qui m’a accompagnée dans toutes mes sorties longues lors de ma préparation, avec sa bonne humeur habituelle ».

Christine  .

——————————————————————————–

278 ème  Yasmina 1 h48 mn 09s

Mon premier semi-marathon : j’ai essayé, j’ai terminé, j’ai adoré !

19h30 : et c’est parti pour mon premier semi-marathon !

21h18 : je franchis la ligne d’arrivée. 1h48’09″ soit 108,15 minutes ou 6489 secondes et 26 375 foulées pour parcourir ces 21 km et 97 m !

Mais revenons quelques heures en arrière et rembobinons le film …

18h30 : rendez-vous est donné devant l’escalier D sous un beau soleil de printemps. Toutes et tous arboraient un large sourire mais on sentait chez certains une excitation, chez d’autres une impatience, chez d’autres encore une appréhension et chez certains une décontraction. Allait-on réussir à atteindre nos objectifs respectifs ? Et si oui, dans quel état physique ? Mais l’heure était à la bonne humeur. On était contents d’être là et ensemble. Après une séance photos pour immortaliser l’instant, nous rejoignons la piste ….

19h00 : les choses sérieuses commencent. Il s’agit maintenant de rentrer progressivement dans la course. L’échauffement dure une vingtaine de minutes puis nous allons nous placer sur la ligne. Dans moins de 5 minutes c’est le départ. 5 minutes durant lesquelles j’ai repensé à toutes ces semaines d’entraînements, à tous les conseils et encouragements de Pierre et à mon objectif : descendre sous les 1h55. Et comme nous l’a conseillé le coach, on s’est positionné tout près de la ligne de départ.

19h30 : après un compte à rebours de 10’’ qui m’ont paru des minutes, la vague de coureurs déferle sur les rues de Mulhouse et moi, je prie pour ne pas être broyée dans cette machine à laver humaine.

19h50 : J’ai été portée par les flots les 3 premiers kilomètres à une allure trop rapide pour moi. Je ne m’attendais pas à courir aussi vite. Je me trouvais à la hauteur du meneur d’allure d’1h40. Je décide alors de le laisser partir et de me laisser rattraper par celui d’1h45.

20h00 : on sort du centre historique et nous voilà le long du quai d’Alger. Premier ravitaillement. Je ne m’arrête pas. J’ai tout ce qu’il faut dans mon gilet. Je bois rapidement et je continue à mon rythme. Devant moi l’oriflamme du meneur d’1h45. Autour de moi, aucun visage familier.

Heureusement, les encouragements et les sourires des bénévoles tout au long du semi étaient là. Merci à eux.

20h30 : les kilomètres défilent et la nuit commence à tomber. Les spectateurs sont malheureusement de plus en plus rares mais autour de moi s’est formé un petit groupe dont une ancienne candidate au concours de miss Alsace 2012 ! On ne se quittera plus jusqu’à l’arrivée. Je suis maintenant entre les meneurs d’allure 1h45 et 1h50. C’est parfait pour moi.

Si je tiens à ce rythme, mon objectif sera largement atteint.

20h45 : Le reste de l’écume de la vague entre dans la mer rouge qui s’ouvre pour nous laisser passer et moi je ne suis pas encore morte …. de fatigue. Mais j’ai perpétuellement soif ! On est au kilomètre 17 et je suis bien, trop bien même. Je pense que j’aurais pu aller plus vite. L’analyse des données de ma montre me confirmera cette impression. Plus mauvaise allure du kilomètre 14 au kilomètre 18. 11,3 km/h de moyenne en comparaison des 12 ,5 des 5 premiers kilomètres.

21h00 : La Mer rouge se referme derrière moi. Une gorgée d’eau encore pour éviter la panne sèche. On est au kilomètre 18. Dans ma tête, le sentiment que plus rien ne peut m’empêcher de finir la course. Mon premier semi-marathon. Le plus dur est derrière moi. Je décide d’allonger le pas. Je sentais que j’en avais encore sous la semelle. Et toujours aucun visage familier autour de moi mais toujours ces visages souriants des bénévoles. Re-merci à eux. Ah ! Si ! Un visage m’est devenu familier depuis quelques kilomètres. C’est celui de la miss. J’apprendrai à l’arrivée qu’elle s’appelle Marion et qu’elle est angiologue à Blotzheim. Toujours bon à savoir. En cas de varices, je saurai où aller !

21h11 : Je continue à tenir le rythme, bien positionnée entre les 2 meneurs d’allure 1h45 et 1h50 et aspirant derrière moi Marion qui s’accroche. Le stade de l’Ill est à 100 m. Le stade de l’Ill avec ses lumières, sa clameur et sa ligne d’arrivée. Mais il reste encore 1km. Il faut encore contourner le champ de foire et passer derrière la tribune sud. Allez ! Courage Yasmina, tu y es presque. Je donne alors encore un coup un dernier coup d’accélérateur .

21h18 : j’entre dans le stade, la cinquième dauphine bien calée derrière moi. Allez Marion ! Accroche-toi ! Un 50m et c’est fini. L’ambiance qui régnait ainsi que l’arche d’arrivée en ligne de mire m’ont donné des ailes pour finir mon semi largement en-dessous de mon objectif ! 1h48’09″ ! Et 1h48’11″ pour Marion. Et qui pour m’accueillir à l’arrivée ? Pierre ! Tout sourire. On sentait sa fierté et sa joie en accueillant chacun-e de ses coureurs-euses. Au fur et à mesure des arrivées, on s’est tous regroupé pour se féliciter et partager nos premières impressions.

Je suis restée sur cette aire d’arrivée un long moment. J’avais envie de prolonger cet instant magique le plus longtemps possible. Mon premier semi-marathon, chez moi, dans ma ville. Un souvenir impérissable.

Comme quoi, avec de la détermination, un bon entraineur ;), du travail et encore du travail, on peut y arriver !

Yasmina.

Bravo yasmina pour ce semi bien géré ou tu as eu la sagesse , l’intelligence de ne pas viser trop haut et choisir le bon « ballon » en chemin.

Ce qui te permettra par la suite d’aller plus haut , tu en as les capacités

————————————————————————————

331 ème Audrey 1 h 51mn 20s

Je suis très fière d’avoir couru pour la première fois un semi ! J’ai pris beaucoup de plaisir à progresser kilomètre après kilomètre. Les encouragements et la bonne humeur tout au long du parcours ont été des moteurs pour avancer malgré la fatigue,  les jambes de plus en plus lourdes et ma douleur à la cheville…

Merci au CGFM, à l’ensemble des bénévoles,  aux organisateurs, aux participants, et à mes proches qui m’ont soutenue. Une belle aventure qui commence avec le coucher du soleil et se termine au clair de lune.  

Audrey.

Belle arrivée pour un premier semi

————————————————————

356 ème  Eric M. 1 h 53 mn43 s

Pour mon premier semi-marathon j’ai été conquis par l’ambiance et la convivialité  , je suis content d’avoir fait moins de 2 H , ce qui était mon objectif. Le trajet agréable, j’ai aimé vers le quartier DMC un peu moins sur la fin vers le quartier de la mer rouge, car il faisait un peu nuit et la route était dégradé par endroit .

Sinon excellent à refaire.

Eric M .

___________________________________________________________________


370 -ème Frederique : 1 h 54 mn 52 S

____________________________________________________________________

374 -ème Donata  1 h 55 mn 41 s

——————————————————————————-

425 -ème Julian1 h 59 mn 40s

Le semi de Mulhouse était pour moi l’occasion de reprendre un rythme de courses interrompu par la succession de confinements dus à la crise sanitaire.

Je n’avais pas d’objectifs si ce n’est de ne pas dépasser les 2h. Vu le résultat final de 1h59, j’étais à la limite mais du bon coté.

Parti trop vite, entrainé par l’enthousiasme et l’effervescence de la foule, je l’ai senti vers le 12ième -13ième km après le musée de l’automobile. Merci Eric d’être passé avec ton vélo et ta gourde d’eau à un moment où j’en avais besoin, derrière l’école Jean XXIII.

J’ai vraiment souffert après le 19ième km, mais, jour de vendredi saint, je l’ai vécu comme un chemin de croix, à la suite de Jésus. C’était l’occasion.

  Merci à ceux qui étaient au bord de la route dans le quartier de Dornach pour m’encourager et me soutenir.

Et un grand merci à notre coach et aux compagnons de « galère » dans les cotes du campus universitaire.

——————————————————————————

427 ème Caroline B  1 h59 mn42s

C’était ma première fois au semi de Mulhouse et j’ai adoré ! J’avais un peu peur avant le départ à cause d’une douleur au genou mais finalement contente de ma course : J’ai réussi à maintenir à peu près le même rythme tout au long du parcours et j’ai pris plaisir à courir.
C’était chouette de retrouver sur la ligne de départ une grande partie du groupe d’entraînement mais aussi de voir tous les bénévoles du cgfm et les supporters tout au long du parcours !
Caroline
 ———————————————————————————

539 -ème  Benedicte C  :  2 h 07mn 22s

———————————————————————————–

606 -ème  Zohra  : 2 h13 mn51 s

———————————————————————————-

659 -ème Anne  M : 2 h18 mn 02s

1er Semi pour moi, j’étais dans le bon rythme la première partie mais la deuxième je n’ai pas tenu…. Je n’ai pas atteint mon objectif mais je suis  heureuse de l’avoir fait  ! 
 Anne M .
——————————————————————————-

SEMI EN RELAIS  :

( … = non cgfm )

20 -ème Famille Jung

Angélique + Brigitte    :        1 h 51 mn 31 s

mais aussi  belle2 -ème place de relais exclusivement féminin !

+

———————————————————————————

28 -ème  France + …  1 h 54 mn 39 s


42 -ème  Viviane A  + …. 2 h 11 mn 38 s


45 -ème Sandrine W . +  Beatrice B .

en 2 h 13 mn et 57 s

——————————————————————————–

49 -ème  Famille CLAR 
Après 2 ans de report à cause du Covid19, c’est enfin le départ pour le semi marathon de Mulhouse 2022 ! Un ciel dégagé, un beau soleil et des températures printanières nous ont accompagné sur la ligne de départ. Musique pour l’échauffement puis départ à 19h30 dans la bonne ambiance.
Partie pour un relais mère/fille, Amandine s’élance sur la première partie de la course en solo. Les kilomètres défilent sur un parcours très sympathique avec des points musicaux, de nombreux spectateurs pour nous encourager et des bénévoles et policiers pour assurer notre sécurité et nous applaudir (un grand merci à eux !). 10,5 km plus tard, le soleil commence à se coucher lorsque nous empruntons la passerelle en bois du Musée National de l’Automobile où nous attend le passage de relais. Le moment pour Amandine de me retrouver et de me passer le dossard. Nous continuons alors la course ensemble (avec l’accord, du responsable de la course), nous nous soutenons l’une et l’autre ces 10,5 km restants du semi. La nuit commence doucement à tomber, heureusement j’ai la frontale car quelques endroits ne sont pas éclairés. Il y a de l’ambiance tout le long du parcours et je me sens bien, je ne relâche pas d’un pouce mon rythme. Un petit coup d’accélérateur même si j’ai les pieds un peu lourds et nous faisons notre arrivée sous les applaudissements, quel bonheur ! Merci à tout ceux qui nous ont soutenu le long du parcours ! C’était mon premier semi en relais un pur bonheur de le faire avec ma fille (qui a fait le semi en entier) !  
Anne et Amandine CLAR
 ——————————————————————————-
 et pour finir  :
  61 -ème Jacques + Viviane A 
 en 2 h 33 mn 35 s .
——————————————————————————
Encore une fois Bravo  a tous d’avoir participé a ce semi ! 
 Que ce soit en individuel ou en relais  , cela restera une épreuve qui  vous a permis de vous enrichir en expérience , qui vous servira pour encore s’améliorer et envisager pourquoi pas  , d’aller plus loin …

Marathon de Paris 2022

Lisa et Martine D. se sont lancé défi et l’ont réussi !!!

C’était leur 1 er Marathon  ….!

 

Lisa :   1er Marathon… de ma vie/de Paris !!!

Inscription en mode défi du reste de ma vie au cours d’un apéro after run un jeudi soir de novembre 2021. Pendant des mois j’ai dit que plus jamais je ne referais ce genre de défi (ou des apéros after run ) … mais ca c’était avant

« Si tu veux courir, cours un kilomètre… si tu veux changer ta vie cours un marathon »

je vous le confirme aujourd’hui  !!!

Défi qui me paraissait tellement inatteignable mais qui mois après mois a commencé à se rapprocher et se concrétiser. On se ré-organise, on enchaine les entrainements PPG, VMA, côtes, sortie longue chaque week-end… (merci Pierre, merci les copains/copines , merci le CGFM), on prépare le corps (massage et renforcement des pieds, alimentation spécifique et adaptée à mon intérieur, hydratation quotidienne et contre le froid, shiatsu merci Valérie , réflexologie plantaire…) et l’esprit (yoga, respiration, méditation…)… Me voilà donc dimanche 3 avril 2022, avenue des champs Elysée à Paris, la plus belle ville du monde
pour ma balade dominicale, prête à profiter et prendre du plaisir, dans la joie et la bonne humeur… Je finirai c’est certains tout est bien réglés et j’ai évité tous virus, microbes, blessures depuis 6 mois… plus rien ne m’arrêtera (du moins je l’espère). Départ à 9h20, on enchaine : arc de triomphe, avenue des champs Elysée
, place de la concorde, opéra, rue de rivoli, hôtel de ville, bastille, bois de Vincennes … on a passé les 10km… on enchaine tout va bien : pas de points de côtés, pas de douleurs estomac/ventre ni ailleurs… Château de Vincennes, hippodrome de Vincennes, quais de seine… on y est : le semi est passé en pleine forme (et pourtant ce n’était pas toujours tout plat), portée par la foule en délire,
l’organisation, les musiciens tous les 2-3km, les ravitos entre, les paysages, le soleil si j’avais su que c’était si bien un marathon
On enchaine et on arrive près de la tour Eiffel 
et vive les tunnels avec les petites montées en sortie qui demande de la relance. On m’avait parlé d’un mur… le fameux mur des 30km…je n’ai pas pu l’esquiver. 30km en pleine forme et à rythme/forme honorable… après j’ai fait comme j’ai pu pendant 7km… mais quand on regarde autour (vomis, secours, blancheur, crampes, arrêts, douleurs…) finalement courir plus lentement avec le sourire, à la sensation, sans douleur (presque) c’est bien … Bois de Boulogne, fondations Louis Vitton… ca repart… On y arrive. Je crois que mon cerveau était déconnecté depuis le 30ème kilomètre. Il commence à comprendre que c’est fait. Je passe enfin cette arche en larmes… je comprends que j’ai réussi et que je l’ai fait…

Moi qui déteste le bitume, les lignes droites… J’ai mis de côté depuis Novembre le trail, la montagne, la liberté pour ce défi complétement fou. J’ai grandi, j’ai appris, j’ai progressé, j’ai plané… à tous les niveaux mais surtout j’ai pris un énorme plaisir à courir dans ces conditions, dans cette ville… sans douleurs, sans blessure, sans problème. L’organisation et l’ambiance de ce marathon sont juste parfaite
Je vous le recommande
A dans 2 ans 🎉👟… à oui parce que j’ai gagné mon dossard pour le marathon des JO 2024 de Paris jeudi dernier, 3 jours avant mon 1er marathon ca met pas du tout la pression.
 
Lisa .

   Martine D  :

 

Mon premier Marathon :

Ça y est je l ai fait avec copines/copains !

et difficile d’y croire que je l ai fini et je suis Marathonienne.

  

C’est vrai depuis un moment( lol)… j en parlai…

et voila c’est parti  après 2 mois d entraînement et 1mois en solo plus jamais ça  ! Moi il me faut au moins 4 mois et du soleil . lol Il y a pas de secret l l’entraînement est primordial  Le départ super entre copains/copines photos, rires ,très froid mais du soleil… Les 5 premiers kms avec les copines et ont se suis jusqu’au 10km/15kms petite douleur lombaire mais tout va bien  Bon après je me retrouve seule( façon de parler)lol Je surveille mon allure pas trop vite ni trop lentement  je me connais pas de ravito au début j ai tenté mais l eau trop froide ! J avais tout ce qu’ il me fallait : ma boisson Mel toniq et mes gommes ..

Arrive les 21km  et ça va !  j augmente un peu ma vitesse .. je veux le terminer après 25kms des douleurs commencent la fatigue aussi grrrrr 30km le mur pas le mur rencontré la fatigue plus importante … J ‘en peux plus ,pensées négatives je veux abandonner les larmes me coulent le nez aussi puisque gros rhume et toux depuis le vendredi .. si déjà 🤧😷3 paquets de mouchoirs … Là je m arrête (bien 5mn) la tour Effel pas loin  , bon je fais quoi déjà ? je la prend en photo 📷 !!!

et je me rebooste …et les coureurs   t’encouragent tout le long d ailleurs super ambiance Bravo 1 me dit non non on continue  Merci à eux 1 pensée à mes fils mes petits ❤qui  suivent mon tracé ,une pensée à Mumu et bien d autres   Je suis là je dois le terminer 36km

 

ET je le termine dans le dur mais Finisher malgré tout   !

 

🏅

 

Et je suis Marathonienne !!

Martine .

———————————————————————————

Bravo Lisa Bravo Martine !!!!! 

car terminer un Marathon est toujours une forme de Graal pour la plupart des coureurs  , soyez fière de vous  !    Vous l’avez fait !

   

 

 

Semi Marathon de Prague 2022 + retour sur semi Wantzenau.

 

Virgine Z . a fait le déplacement et a très bien représenté le CGFM  hors de France !!!

Ma petite histoire de mon semi  :
Un – 1°au  départ + bon vent glacial  !!!
Alors je fais quoi avec ce circuit  qui comporte une bonne partie de pavés ? peut être que de la luge fera l’affaire ..
mais sans aucun objectif
Au 1er km….  incroyable j’ai de superbes sensations 👍🌟👍 …..
et bcp plus loin….au 18 et 19 km un petit coup de fatigue due certainement au froid …puis miracle me voilà sur la ligne d’arrivée🤞🤞

Trop contente 1h35.37…et 2ème dans ma catégorieUne grande Surprise ce Chrono !!!

 

Que du bonheur mon semi de Prague ❤️ 4 Mn en moins que mon dernier semi !👍🌟 ( voir plus bas)

Virginie .

Bravo Virginie  pour ce chrono inattendu !!! sans pression/ sans stress + un bon état du jour ,  on réalise de belles choses

(J’avais participé  au semi de La Wantzenau 3 semaines avant avec un Chrono 1.39.35 😱 et pas du tout en mode confort. !!!..)
2 podiums en 3 semaines