Tous les articles par Eric V

Membre actif depuis les débuts d'années 2000 et membre du comité depuis 2010. Après quelques années de courses sur bitume avec plusieurs marathons , je me suis tourné rapidement vers les courses natures , beaucoup moins traumatisantes ... puis les trails sont arrivés avec un autre état d'esprit et énormément de plaisir , loin du "chrono".... juste le plaisir de terminer en franchissant la ligne avec un immense bonheur Toujours plus loin ... toujours plus haut ... j'ai fini par pousser la porte de l'ultra ..... Trail ! me contacter : ericgfm@free.fr

Les rainettes

Beaucoup de cgfm sur le 10 km ! ( 20 Pour cent )

une armée de Rainettes !

 

8 / 10 Rainettes

manquant sur la photo … Matthieu V. / Tristan .

une autre photo avec Président …

avec les 2 manquants..

 

 

Afficher l’image source

Anthony 40 mn 03

Afficher l’image source

Jérôme 41 mn 55

Afficher l’image source

Tristan 43 mn 19

En préparation de mon semi marathon de Colmar, j’ai participé a la course des rainettes….La soirée précédente était assez alcoolisée et je n’étais pas très frais au départ mais j’avais reconnu le parcours, ce qui m’a bien servi.

Je suis parti sur mon allure 10km et j’ai réussi a m’isoler entre 2 groupes a partir du 3me km. J’ai géré mon effort tranquillement quand je me suis rendu compte que j’avais creusé un bel écart avec les poursuivants.

Je termine 9me et 3me de ma catégorie, une sacrée surprise pour moi, cela vient récompenser les jolis entraînements récents ! Félicitations a l’ensemble des membres du club présent pour ce fantastique résultat d’ensemble !
Pour ma part objectif 1h45 au semi de Colmar et ensuite… repos !

Afficher l’image source

 

Donata 45mn 14

 

Jacques 46 mn 16          « Merci Coralie »

( pour ma performance )

Afficher l’image source

 

Coralie  46 mn 17 

                                      

« Une course sur mes terres puisque habitante de Morschwiller, je fréquente régulièrement ces chemins. Peu de participants sur la ligne qui rajoute un peu de stress avant départ.
Je pars pas trop vite tout en gardant ma fusée Donata en ligne de mire 😊. La partie descente dans l’herbe (terrain dont j’ai horreur) me fait perdre du temps. Jacques me rattrape et nous passons la ligne d’arrivée ensemble.
A l’arrivée, 15ème place sur 44 (6eme féminine sur 29).
Bravo aux coéquipiers et surtout un grand merci aux membres du club qui sont venus nous encourager… merci Abdel, Delphine, Éline, Laurent, Kheredine et notre super président Bernard.
Mes remerciements également aux rainettes pour l’organisation de la course et la diffusion des flyers pour la course de Gégé. »

Audrey 46 mn 35

Christine W 46 mn 54  :

Pour ma part, première participation à une course sous les couleurs du club, avec en prime un super comité de soutien.

 

Matthieu V 46 mn 56

 

Afficher l’image source

Estelle U 52 mn 29

Inscrite 1 semaine avant la course et contente d y aller, le mardi un méchant signe douloureux du genou se fait connaitre et m empêche de faire l ‘entraînement du mercredi et de toutes sorties en semaine
J ai décidé d y aller et de faire ce que je pourrais dans le plaisir.

Une belle équipe du club était sur place et même des supporters de chez nous 👌 merci a eux ..

On rigole on discute et hopla ça y est top départ ,,
Vache alors ca cavale a un rythme poussé des le départ chose mauvaise pour moi qui ne sais pas contrôler le rythme …
Bon ben je m adapte , ca y est le plaisir est la , les passages sont sympas , le temps super mais chaud chaud , je commence a avoir le souffle en rade a 5 km mais lorsque je vois ma montre dire que je suis sous ma vitesse habituelle je me dit ben la c est dommage de tout lâcher, aller vas y c ‘est dans la tête qu’ il faut trouver la force
Je me motive et les km défilent , je vois Berni et les supporters du club sur un bas côté wouhaou ca m a relancé ca 🤩
L arrivée me donne une belle surprise d un chrono a 51,49
Les entraînements en sont le résultat .

 

Bravo a vous tous d’avoir participé a cette épreuve des Rainettes !!!

bizarre malgré votre nombre important de rainettes /crapauds  …

il n’a pas plu ce jour la !!!

 

Prochain article : semi de Colmar .

 

UTHK 2021

2 participants  CGFM a cet UTHK 2021 .

+ une sur le 13 km .

Emilie / Eric .

D’un coté la jeunesse et l’insouciance … de l’autre une certaine expérience .

20H 50 samedi soir

Et ce n’était pas pour aller en discothèque  mais pour passer une nuit blanche …dans le noir

L’aventure d’Emilie par Emilie:

Malgré des mois de préparation, c’est emplie de doutes et d’inquiétudes que j’ai patiemment attendu le départ de mon premier ultra trail. Me reposer n’étant pas mon fort… la frustration est montée à mesure que passait la dernière semaine. Les heures précédant le départ ont été les pires ! Heureusement, je suis parvenue à faire un petit somme dans l’après-midi.

Et puis est enfin arrivée l’heure de chercher mon dossard. Je croise des visages familiers, des sourires, de la bienveillance et en redescendant vers le départ, je retrouve mon binôme Cédric et tous les copains venus nous encourager et nous soutenir. Vient ensuite la délivrance du départ. Un joli départ, illuminé par les éclairages de Kintzheim et les encouragements. J’entre dans ma bulle, je pars à la sensation. Cédric, heureusement, me freine à de nombreuses reprises. On passe le début de cette nuit au côtés d’Eric qui nous rappelle de nous économiser. Première difficulté, la montée jusqu’aux Vosges Trotters qui n’en termine plus mais on sait qu’en haut – après ce premier marathon – nous attendent nos proches. Ils étaient d’ailleurs plus nombreux que prévus. Un véritable bonheur.

         

Nous nous asseyons au coin du feu, on change les chaussettes, les chaussures, on essaie de manger un peu mais tout en évitant, finalement, les oursons en guimauve… Même ma gourmandise n’aura pas eu le dernier mot !

On reprend la route, je me sens très fraîche. Les ravitos s’enchaînaient, les sourires et les encouragements des bénévoles me boostent. Au premier passage à la Grande Verrerie, on me signale que je suis 2ème féminine. Inespéré pour une novice comme moi ! Mais mon objectif est de terminer avec le moins de casse possible. Au deuxième passage à la Grande Verrerie, je suis tout de suite moins fraîche. À partir du 70ème km,

douleur dans la hanche. Une douleur que je ne connaissais absolument pas. Douleur en posant le pied, même dans les montées et je ne vous parle pas des descentes ! Surtout, ne pas penser aux 38km restants… Je cours à deux à l’heure mais Cédric – bien plus frais – m’aide à tenir. Il me parle, m’encourage, part devant pour m’aider à ne pas trop perdre le rythme. Je me fais finalement rattraper par la deuxième féminine à hauteur de la zone vie du Château du Reichenberg. Peu importe, mon esprit est surtout programmé à terminer cette course… Dans la douleur.  Je trottine comme je peux. Arrivée au Château du Haut Koenigsbourg je sais qu’il ne reste pas grand chose. Les escaliers sont une véritable épreuve, et je suis frustrée de ne plus pouvoir dérouler. 

Nous terminons en 18h55, avec une 56ème place au classement général, 3ème au scratch chez les femmes et 1ère senior. Un résultat inespéré. Je ne réalise pas.

                 

Il me faudra 24h pour revivre la course dans ma tête, me remémorer tout ce que j’ai ressenti et réaliser ce qui, pour moi, relève de l’exploit. Avec le recul, je réalise aussi et surtout, tous les sacrifices de notre entourage pour caler les sessions de training  dans un emploi du temps déjà bien garni. Leur soutien tout au long de ces longs mois mais aussi le jour J. Bien plus qu’assurer les ravitos, c’est leur présence qui est importante. Ce que je retiens, c’est aussi le soutien des copains, de la famille, de connaissances plus éloignées qui font juste chaud au cœur. Sans oublier la bienveillance des bénévoles. Je n’ai pas les mots mais l’ultra, en fait, c’est une véritable aventure collective et c’est cela qui rend l’exploit plus beau encore. Vivement le prochain 😉

 

 

                                                        

BRAVO Emilie !!!!!  c’est immense ce que tu as fait la  !!! tu  as découvert en toi  de grandes qualités d’endurances que ce soit mental ou physique  …!

de même pour Cédric  ton accompagnateur du moment

 

près de 19 heures d’effort et toujours le sourire !

super Emilie .

 

 le récit d’Eric : 

Apres  2019  me voici  de nouveau au départ  de cet Ultra mais avec beaucoup de doutes sur mon état actuel ….

partir a 21 h …. dur dur quand l’horloge biologique dit  bientôt l’heure du dodo..!!! faut y aller !

ce fut une longue nuit blanche  qui me paru interminable , heureusement moins chaude qu’il y a 2 ans .

Après avoir tenu compagnie a Emilie  pendant un bout de temps  ,  je suis parti un peu devant mais je savais qu’elle  n’était jamais bien loin et a fini par passer devant vers le 30 / 40 -ème km , j’espérais alors que son rythme n’était pas trop élevé …   je ne l’ai jamais revu .

Bravo Emilie ! Ta maman peut être fière de toi  ! Respect

j’avais hâte de revoir le soleil vers 7 h du mat , tout allait bien , les jambes  ,  le mental  .   … toujours bien au lever du soleil   , un soleil  du matin rasant qui m’a fait dévier du parcours qq peu  , signalisation  jaune sous le soleil … pas évident ! on y voyait mieux la nuit avec le fluo ! pas grave et sans  conséquences mais  je  ressentais un manque d’énergie  ,   j’avais les jambes mais pas la pêche  … puis la chaleur n’a rien arrangé donc je me suis mis a bien gérer et contrôler les barrières horaires et prendre plus de plaisir a regarder

 

les rares paysages de cet Ultra .

 

et profiter lors du passage dans le Haut Koenigsbourg (km 100) , j’ai rencontré des personnages de l’époque ! ils n’avaient jamais vu un appareil photo encore moins un  smartphone !!!

donc j’ai fait qq selfies … 

         

           

 

puis j’ai repris mon chemin et terminé en 20 h47 et en très bon état !  l’essentiel était d’ être Finisher

Finalement tout a tenu bon  , beaucoup de positif pour la suite.

plus loin  + haut … jusqu’au bout de mes rêves .

 

Passons au 13 km ou  il y avait…….. Marie !!!

et qui a fini a une belle 65 -ème place  en 1 h 13 mn mais surtout a la 1 ère place de sa catégorie !

« Course de reprise après 2 ans sans compétition, dur dur , le niveau est relevé.600 personnes au départ. Je finis 6e féminine et première de ma catégorie. Bravo aux organisateurs et aux bénévoles ! »

Marie .

 bravo Marie !!!!!

 

 

Semi de Strasbourg 2021

                          29 Aout 2021 

Virginie y était   (sur le semi )  et a une fois de plus réalisé une très belle course !

ses qq mots :

un vrais bonheur  mon semi ! 🏃‍♀️🏃‍♀️🏃‍♀️

juste un bobo au mollet qui m’a perturbé à partir du 16km surtout avec les pavés 😕.. Donc ma cadence à chutée… Mais bon heureuse de ne pas avoir abandonnée !!! 9 -ème féminine 🏃‍♀️  

Virginie .

Résultat complets : voir diplôme ci dessous

et hop              un  podium de plus  !

     Car première dans sa catégorie  !!!

 

                       

 

Résultats complets : voir diplôme ci dessous  :

Crêtes Vosgiennes 2021 .

 

46 -ème édition pour ces Crêtes vosgiennes 2021  , un record qui n’est pas prêt d’être battu !!!

 

 

Michaël  y était ainsi que Fred sur le 33 km et ses  1300 D +…

Lisa et  Didier M   se sont lancés sur le 13 km  (qui  n’est pas la partie la plus facile des 33 km …)

Michael :
Je retrouve le trail de mes débuts et des années impaires, avec des participations en 2013, 2015, 2017, 2019 et 2021!
On s’y rend avec ma petite famille et Fred, avec qui ca fait toujours plaisir de passer du temps et d’échanger.
Les crêtes, c’est soit le cagnard soit le brouillard… cette année, ça sera brouillard.
Je prends un départ rapide pour me mettre dans un bon rythme, les sensations sont bonnes. Je chute dans une descente technique au 10km mais sans gravitée, mais mes jambes seront un peu fébriles pendant quelques minutes. Les kilomètres défilent, non sans mal, les crêtes sont exigeantes, surtout à ce rythme. Mais les encouragements de ma femme et de ma fille sur le parcours me font vraiment du bien. Le dernier tiers de la course est vraiment éprouvant, avec un terrain très technique qui est tout sauf roulant, avec beaucoup d’impacts. A 3-4 km de la fin, je sens des crampes aux abdos arriver et je finis dans la douleur mais sans trop lâcher. Dans l’ensemble je suis très content de ma perf: 3h09m30s pour 32.25km/1280D+ (+ de 10km/h de moyenne), je bas mon meilleur temps de 2017 de plus de 6 minutes, avec une 48ème place au général.
Comme à chaque édition, je me dis que c’est quand même sacrément dur, technique et inconfortable… puis j’oublie et je reviens avec joie dès que je peux 🙂
                           
Fred  :
                                   
Son commentaire :

« Après avoir découvert cette épreuve l’année dernière et n’ayant pas de perspectives de course longue en ce moment j’avais à cœur de retrouver ce beau parcours.

C’est une course exigeante où il faut garder un rythme soutenu malgré le dénivelé et les nombreuses parties techniques.

Les sensations étaient correctes. Le bilan est satisfaisant : chrono amélioré de dix minutes et pas de blessures !

J’ai passé une bonne journée grâce à la magnifique petite famille Francony.

Bravo à Michaël pour son temps canon. C’est une très belle performance.

Merci à Anaïs, la compagne de Michaël, pour sa bonne humeur et son éternelle gentillesse.

J’ai aussi reçu beaucoup d’énergie d’une petite Emma, adorable et très courageuse (comme ses deux parents). »

Fred  accompli  donc ses Crêtes 2021 en 3 h 41 ( mode cool   )
**************************************************************************
les mini crêtes  
et donc sur la partie finale du 33 km  ,  la difficile partie de 13 km  : au tour de Didier M et Lisa
Didier M :  nouvel arrivant 2021/2022 !
Souhaitons lui la bienvenue au  CGFM et  beaucoup de plaisir !
a propos de  ses mini Crêtes :
Bon, pas grand chose à dire au sujet de ma course, un départ très pentu suivi d’un un parcours technique et plutôt glissant. Je me suis vite calmé, en cause, une cheville douloureuse conséquence d’une rencontre avec une racine dès le 1 kilo… Je termine en 1h24′ 12″ (59 au général et 2 en Master 5 chez les papys 😉)
récompense :        Bravo Didier !
 Didier M .
cette année comme l’année dernière …  Lisa  a bien  terminé  une fois de plus son épreuve .
 Bravo Lisa

10 Km « la Colmarienne « 

 

 15 Aout 2021                    

2 distances  :
10 km et 5 km
3  participants Cgfm  y était et sur le 10 km :
                                     
                                           Tristan ,  Catherine L , Jacques 
Tristan a très bien couru et fini en 46 mn 38 s et fini a la 126 -ème place .
                         
Une semaine après ma course nature a Ferrette me voilà à Colmar pour un 10km. C’est un peu un retour aux sources c’est sur ce parcours que j’ai disputé ma première course en 2015 ! Je retire mon dossard juste avant l’arrivée du 5km remporté en 14’40 … le ton est donné pour la course support du championnat du Grand Est.
Je me répète « surtout ne pars pas trop vite » mon objectif étant la barre des 45 minutes. Dès les premiers mètres ça part très vite et ça se bouscule, je laisse filer et me concentre. Les 2 premiers km en 4’15 chacun, passage au 5km en 22’ c’est ce que je vaux en entraînement, le soleil me brûle pourtant je m’hydrate correctement. Je suis parti avec ma bouteille et je me suis douché et hydraté avec celle du ravito. A compter du 7me km je commence à ralentir, je sens que je suis cramé
Le meneur d’allure du 45’ me dépasse au 8me km tant pis c’est parti remise. Je vois plusieurs coureurs au bord du malaise et je décide de marcher pour calmer un peu le cardio. Je décide de terminer tranquillement en footing. Je termine en 46’38 .Cela constitue néanmoins mon record en compétition moi qui restait sur 47’03 en novembre 2019 avant la pandémie. Je retenterai ma chance cet automne pour cette barre symbolique des 45 minutes, je l’aurais un jour je l’aurais !
Tristan .
 suivi de Catherine en 53 mn 31 s et 179 -ème place
                                           
Mon ressenti course  :
1ere course réelle  10km depuis l’avant  covid 
Course de référence temps pour la suite 
 grosse chaleur… jambes lourdes donc  pas évident mais temps dans mes objectifs 54 ou moins fait  53.31
 Cathy .
 puis de Jacques en  53 mn 49 s
                     

Course de reprise compliquée sous une grosse chaleur.

Venu pour battre mon record de temps sur la distance, j’ai essayé mais en manque de jambes et fatigué par le retour du sud de la veille, finalement une course honorable dans ces conditions et pleines d’enseignements pour les suivantes …

Jacques .

Courses du Jura Alsacien .

 

                          Dimanche 08  Aout 2021

https://www.coursesdeferrette.com/

2    distances :  8 km ( 160 d+ )  ou 15 km ( 570 d+ )

sous le soleil mais  dans la boue !!!

 sur le 8 km  ,  1 homme et 2 féminines pour représenter le CGFM :

Tristan , Martine D , Sylvie M .

TRISTAN  en 40 mn  et 25 s  réalise un beau classement et termine a la 16ème place !

                   

 

son récit :

lors de mes vacances en juillet j’ai effectué un trek de 130km dans les Cévennes et j’ai donc envie de tester ma forme sur courte distance… rdv est pris à Ferrette pour la course nature de 8km. Course nature ou plutôt cross tant il y avait de boue sur le parcours ! La course a été difficile car je n’ai pas choisi la paire de chaussures la plus adaptée. Je me retrouve dans le groupe de chasse et je dépasse la première féminine. J’essaie de gérer l’effort mais la boue et les glissades se poursuivent (j’ai réussi a ne pas chuter !) et j’entends le speaker au loin. Je réussi a sprinter et a gagner 2 places pour terminer 16me et devant la première femme ! Mon meilleur résultat a ce jour et pourtant j’ai toujours été dernier aux cross de collège ! L’entraînement porte donc ses fruits ! Rdv à Colmar sur 10km dimanche prochain !

Bravo Tristan !

Martine D :

Sa petite phrase :

Le Trail de Ferette  est mon premier de l’année  , un 8km avec 
un terrain très boueux et très très glissant !

mais tout c’ est bien passé…comme d habitude suis contente de moi  le principal que je le termine…lol

54 mn et 25 s  et une belle 41 -ème place mais aussi une surprise : première place dans sa catégorie !!

         Super Martine !       BRAVO         

         

Sylvie M :

56 -ème en 1 h 11 .

Nous partîmes les chaussures propres , bien lacées à double nœud, et éblouissantes de couleurs …
Nous revînmes avec un kilo de boue à chaque pied en pensant avoir perdu nos chaussures tellement qu’elles étaient cachées ….Avec le soleil au rendez-vous ce fut un 
agréable parcourt  ombragé dans la forêt aux odeurs de sous bois et de champignons…
Ce fut pour ma part une nouvelle expérience très enrichissante entre patinage non artistique et mud day … à ce jour mes chaussures de running ne sont toujours pas reluisantes .
Balisage et encouragements  au top … merci à ces bénévoles qui sans eux rien ne se déroulerait au mieux . 
 Sylvie .
Sur le 15 km  ,  2  CGFM 

 Didier et Emilie 

Didier   34 eme  en 1 h et 17 mn

ses impressions du trail 15 km :

 très beau parcours  de montées et descentes , organisation au top.

j ‘ai pris du plaisir malgré une cheville délicate mais je monte en puissance pour le trail de serre chevalier en septembre et le championnat de France trail court a Rouffach  , mes prochains objectifs …

 

 Emilie :  117 -ème en 1 h 37 et une 2 -ème place catégorie !

en premier plan

son commentaire :

Le 15km du Jura Alsacien, un trail que j’ai savouré et que, cerise sur le gâteau, j’ai même pu faire découvrir à deux traileurs bas-rhinois 😉 Même si ce n’était pas la forme des grands jours – prépa du 109 du HK oblige – j’ai savouré et ce dossard et ce parcours. L’occasion aussi de remettre un peu de rythme dans les jambes… j’avais oublié que 15km… c’est rapide ! Bref 1h37 de bonheur, de glissades dans la boue et de concentration sur les passages techniques et toujours ce régal au milieu de la Grotte des Nains ❤ Et ces jolies rencontres aussi avec des tranches de vie partagées au détour d’un raidillon ou d’un passage délicat. Vivement la prochaine édition 😉 Petit clin d’oeil à maman qui s’est alignée sur le 8km, chapeau l’artiste ! avec sa maman

l’arrivée d’Emilie !

super Emilie !

et bravo pour ton engagement sur les crêtes 2021  !

33 km …. une autre distance  …!

6000 D 2021 .

                       

   Voici une nouvelle édition de cette fameuse et tellement belle course ou règne une ambiance magique  ( si beau temps )

2 de nos CGFM y était :

Fred ,  un habitué de cette course et Sam pour qui ce fut une première mais sans aucune appréhension .

juste une belle ballade en duo quoi !

Belle amitié de deux  trailleurs aguerris ! 

Super 

récit de Sam: 

Petites impressions sur ma première 6000D en mode préparation pour le TOR des géants , pour en savoir plus :     https://www.tordesgeants.it/fr/content/tor-des-g%C3%A9ants%C2%AE

Pour cette course ( la 6000D ) j’ai décidé de la courir avec Fred en mode « cool » car je ne voulais pas terminer la course complètement fracassée comme en mode « chrono ».

Donc nous voila parti à 5h du mat avec un début de météo incertaine genre nuageux, pas chaud et pas de pluie donc ça va.

Fred et moi on est bien et on entame la première partie de la course qui ne fait que monter 😊

 

 Je dois dire que l’ambiance sur la course est bonne enfant no stress et que les bénévoles sont vraiment au top. Avec Fred on gère notre course à 2 et ca se passe bien avec une allure constante. Après une petite averse de rien du tout au début, le temps s’est bien dégagé tout au long du parcours nous délivrant des paysages magnifiques. On a même eu droit à la cerise la montée au glacier et ça c’était toppissim !!!

début du l’ascension du glacier faite de rocaille .

 

partie enneigée du glacier (a + de 3000 mètres… )

Bref la montée au glacier est faite   ,  maintenant reste plus que de la redescente et aussi la remontée de l’arpette et c’est la qu’on a eu notre coup de chaud : plein cagnard avec 600d+ dans les dents, ça a laissé des traces !

On repart de plus belle après cette montée de la mort et notre retour sur Aime s’est fait presque sans encombre à part Fred qui nous à fait peur  avec ça cheville qui a c’est tordue en faisant un bruit comme si quelque chose était tombé par terre. Heureusement il y a eu plus de bruit que de mal car la cheville n’a pas fait mal et a pas enflée donc on a pu repartir de plus belle. ouf !

La fin  de course sur la partie bitume qui remonte vers Aime était très pénible car en plein cagnard et heureusement c’était la fin.

    

On fini ensemble avec nos famille sur la finish line et la mission est accomplie dans la joie et la bonne humeur, un réel plaisir. On termine en 11hr38 je crois et j’ai mi un peu de temps avant de retrouver mes esprits car le coup de chaud sur la fin m’a laissé un peu patraque …

et le récit de Fred  :

« La 6000D est une course que j’affectionne particulièrement et qui m’a déjà tellement apportée.

Cette édition 2021 a été parfaite : soleil généreux, paysages sublimes et ambiance festive tout le long du parcours.

Et pour couronner le tout, l’aventure a été partagée de bout en bout avec Sam.

On s’est régalé avec la « cerise » à la clé : l’ascension du glacier de Bellecôte.

(clin d’œil à Eric qui le connait bien ;)) 

C’est toujours un grand moment de franchir ce sommet à 3000m d’altitude.

Une fois de plus, la 6000D nous a comblé.

Vivement la prochaine ! »

 

 

  

Bravo a tout les deux pour cette  belle aventure et surtout de nous la faire partager ! 

 

Prochain article ?

cela dépends de vous !!!

L’UT4 M de Michael !

15 – 18 juillet 2021

Pas moins de 13 courses  !

https://ut4m.fr/fr/courses/les-13-courses

Michael  a choisi   : UT4M 100  Master .

( 98 , 9 km et  5930 D + )

                                             

son récit :

Avec le Petit Ballon, le Grand Raid 73 et le Grand Trail des Lacs annulés,

je recherche un dossard pour le début d’été, histoire de me tester avant le Grand Trail de Serre Ponçon en septembre. Ça sera l’Ultra Trail des 4 Massifs (UT4M) autour de Grenoble, sur le format 100 Master. 

Mon père m’amène au départ dans de bonnes conditions, pas trop chaud, nuageux mais sec. Je me sens en forme et prêt, avec comme objectif de bien gérer la course pour prendre du plaisir et la finir bien. 

Je suis dans la 1ère vague de départ, ça part vite mais je fais ma course et attaque la montée dans le massif de Belledonne tranquillement. On est dans les nuages jusqu’à 2000m et soudain, on en sort avec un grand ciel bleu et un tapis de nuages sous les yeux, sublime !  

Tout se passe bien dans ce premier massif, en serrant les dents dans la montée du col du Loup (2400m) et en profitant d’une belle descente technique comme je les aimes. KM50 et on arrive dans la vallée, 7km de plat dans la chaleur avant le ravito. J’y arrive séché, mais j’y reste 45 minutes avec ma famille pour m’y refaire. Je repars pour attaquer le massif de la Chartreuse, avec un 1000+ sur 5km…

je garde un bon rythme mais je puise dans les réserves, j’ai du mal à boire/manger…. Au ravito suivant, ça ne va pas mais mon frère est là pour m’aider et je repars avec lui ….

et je vomi 200m plus loin…

  Puis on fait 2 km ensemble puis je le lâche pour m’accrocher à un autre coureur. Je me sens mieux petit à petit, à gorgés de coca, et je bascule au sommet de la Chamechaude (2000m).

J’entame la dernière partie de la course en forme pour “descendre” sur Grenoble. Je me sens super bien, je double beaucoup de coureurs et arrive enfin dans Grenoble vers les minuits et demi …

sous la clameur des terrasses Grenobloises alcoolisées. J’exulte, après 18h07 d’effort, 95km/5800m D+ sur ma montre, et un top 100 (99ème) inespéré. 

BRAVO MICHAEL  !!!  

Que de plaisir, quelle belle course, que d’émotions. Quelques petits réglages encore, mais je me sens fin prêt pour mon premier ultra

Egalement merci pour toutes  ces magnifiques photos de paysages  , de vraies cartes postales !!!  

 

***********************************************************************

Prochain article : la 6000 de FRED / SAM .

Course du Terril

14 juillet 2021  …

après les sommets du Trail du Pays Welche  , 3 autres membres CGFM ont participés au Terril de  Wittelsheim  .

Calin , Anthony , Jacques .

bravo a eux 3 !

 Calin a réalisé une belle course en se classant a la 16 -ème place en 47 mn et ainsi grimper sur le podium car 2 -ème dans sa catégorie !

(154 classés)

Bravo Calin !

le talus… court mais gros Percentage Symbol PNG Pic

Globalement une belle course. Le terme de trail n’est pas abusif : on y trouve des belles montées douces qui finissent à pic… avec une impression de parcours de cross à certains endroits. Dans l’ensemble un parcours assez roulant et une « petite »distance au final permettant des allures assez soutenues. Le vent présent cette année a constitué une difficulté supplémentaire.

Calin 

Suivi d’assez près  par Anthony 

24 -ème en 48 mn 19 s

   dans le fameux talus …

 

avec une belle foulée a l’arrivée !

Anthony : 

Fidèle à cette course depuis la 1ère édition, j’ai pu découvrir ce nouveau parcours.
On y retrouve une très belle vue sur le bassin potassique et sur les Vosges tout au long du circuit.
11km avec un terrain vallonné dont une belle côte qui pique les mollets et coupe le souffle!
De bonnes sensations sur les 8 premiers kilomètres et en résistance sur les derniers.

Je vous la recommande pour la prochaine édition 😉 .

 

Puis au tour de Jacques  qui fini  sa course en 59 mn 32 s et une 78 -ème place

 Jacques  au talus c’est quoi ce truc !

 

encore  …            c’est bientôt fini ? grrrrr

et l’arrivée :         

 

ses impressions  :

Pour moi , course difficile ,  surtout la seconde montée du terril car du vent assez fort ce matin là et le fait de ne pas savoir exactement quelle distance il me restait à parcourir m’a un peu pénalisé sur la gestion de cette seconde montée .

Une course qui reste pour moi plus dure que le grand trail de Mulhouse.

Mes sentiments : un peu contradictoires ,du fait d’ avoir réalisé un temps qui ne me satisfait pas , mais comme c’est une course assez difficile  ….  

je suis  tout de même assez content d’être resté sous l’heure !

Les sensations n’y étaient pas ce matin là et de toute manière, jambes encore un peu lourdes …

 Le Terril 2019 était ma troisième course depuis que je j’avais débuté la course à pied, je l’avais trouvé sur le format de l’époque très intéressant et plus adapté à mes caractéristiques.

Jacques .

Encore bravo a tout les trois !

**********************************

Prochain article …. ?  a voir .

il sera dédié a un/une ou plusieurs d’entre vous qui en fera la demande en me communiquant ses « exploits « .

le site est fait pour cela , pour vous .

 

 

TRAIL DU PAYS WELCH

CE SAMEDI 10 JUILLET 2021 A EU LIEU  :

LE TRAIL DU PAYS WELCH ET SES 2 DISTANCES

26, 4 km / 1000 D+ ( les Balcons d’Orbey )

52 km / 2290 D+ ( Trail du Pays Welch )

Le trail du pays Welche est une course de montagne, en Alsace qui a toujours lieu début juillet. Au départ d’Orbey, il sillonne les sentiers du pays welche.

C’est un parcours magnifique et varié où vous trouverez tous les types de terrains que les trailers adorent (chemins, sentiers rocailleux ou souples au milieu des myrtilles et des fougères, chaumes et forêts) également sur les crêtes des Vosges avec des paysages à vous couper le souffle !

4 cgfm y étaient  :

Gael sur le 26 , 4 km

Fred , Céline , Éric  sur le 52 km .

Les Balcons d’Orbey  :
Gaël fini ses 26 km en  2h 27 a une belle 39 -ème place !

( après avoir fait  le week précèdent le trail du Schnepf )

                                               

Bravo Gaël           

ses qq mots :

c’est vraiment une super course. Magnifique, très beau parcours. Les conditions du jour étaient idéales, et au niveau sensations j’étais vraiment très bien. Merci à Michael pour le conseil du porridge au petit déj’, ça passe vraiment très bien. Et bières artisanales du pays welch à l’arrivée ça fait vraiment plaisir!

LE TRAIL DU PAYS WELCH  :

FRED  boucle ses 52 km en 6 h 49 mn a une magnifique 51 -ème place !

               

Son recit  :

Cela fait plusieurs années que j’entends parler du trail du pays Welche.

Etant souvent parti à cette époque de l’année, je n’avais jamais pu y participer.

J’avais donc hâte de me trouver sur la ligne de départ pour pouvoir découvrir cette course.

Je n’ai pas été déçu car le parcours est exceptionnel : il est varié, technique dans certaines ascensions et surtout offre des points de vue spectaculaires.

En plus l’envie et la condition physique étaient plutôt bonnes.

J’ai passé une magnifique journée de trail dans cette belle région d’Orbey.

Je conseille à tous les passionnés de course nature de vous y inscrire pour découvrir ce bel événement.

Un dernier mot pour saluer mes deux collègues du CGFM qui se sont battus de façon admirable sur ce parcours exigeant.  

Fred.

  super Fred   !!!!  Respect .

CÉLINE termine son premier + de 50 km trail

( qui vaut largement deux Marathons !)

en 7 h 49  et a la 120 -ème place  ! 

Tout simplement : BRAVO CELINE !!! 

lors du terrible passage du rocher du Hans ou malgré la difficulté le sourire est la !

Première expérience en Trail de 52km/2280mD+. J’y pensais depuis quelques temps sans oser franchir le cap des 35km. Mais le CGFM est passé par là… avec ses entraînements, ses conseils, sa bienveillance, ses encouragements, ses sourires, son bel esprit sportif…Me voilà donc partie sur ce magnifique Trail du pays de Welche. Du pure bonheur: des paysages à couper le souffle (au sens figuré, pas au sens propre, ce n’était pas le moment de le perdre celui-là 😀), des terrains très variés: herbe, cailloux, rochers, re-cailloux, re-rochers, bitume (le seul point négatif du parcours), chemins forestiers, des montées, des descentes (je confirme que je haie les descentes), de l’escalade, re-montées, re-descentes … du pur trail😀.. jusqu’à la toute dernière montée à la tour de xxx à qq km de l’arrivée ( aucune pitié de la part des organisateurs). À ma grande surprise, j’ai vécu ce Trail à 200%: aucune souffrance, aucun coup de mou, aucun « j’en ai marre » mais un énorme montée émotionnelle au 50eme km quand j’ai réalisé que je l’avais fait: « adieu fichue barrière du 35km, je t’ai pulvérisée 💪 ». Je profite de ce petit mot pour remercier tout le CGFM et spécialement coach Philippe pour ses entraînements musclés , coach Éric pour ses conseils bien avisés de pur Trailer, coach Michael pour ses entraînements grandeur nature et sa bienveillance … sans oublier Gérard, mon petit ange gardien. 

Céline .

Puis c’est au tour d’Eric d’en finir …en 8 h 04 et a la 132 -ème place .

 

Sa nouvelle aventure :

Pour ma 4 ème participation a ce trail ( 2008 / 2013 / 2014 / 2021  )  ce ne fut pas la meilleure car ma meilleur ennemie est revenue :  la crampe au 30 km .!

Céline est alors apparue et a suivi son chemin non sans prendre de mes nouvelles et a superbement bien géré et terminé ce trail  

Malgré tout ,  toujours autant de bonheur pour moi de redécouvrir ce parcours avec ses vues et passages magnifiques ! 

tout en réalisant que le parcours avait qq peu changé et augmenté en km / dénivelé ( moins de 6 h en  2008 )

Avec les années on  perds en vitesse mais on s’enrichi d’expériences .

 Éric 

 

Bonus : Photo souvenir a l’arrivée  !

pas de T shirt mais de la bière Welch  ! 

************************************************************************** Prochain article :

la course du terril ( 14 juillet 2021 )