Archives de catégorie : Performances de nos membres aux divers épreuves

Cette rubrique est consacrée aux résultats des membres du CGFM

Courses du Jura Alsacien .

 

                          Dimanche 08  Aout 2021

https://www.coursesdeferrette.com/

2    distances :  8 km ( 160 d+ )  ou 15 km ( 570 d+ )

sous le soleil mais  dans la boue !!!

 sur le 8 km  ,  1 homme et 2 féminines pour représenter le CGFM :

Tristan , Martine D , Sylvie M .

TRISTAN  en 40 mn  et 25 s  réalise un beau classement et termine a la 16ème place !

                   

 

son récit :

lors de mes vacances en juillet j’ai effectué un trek de 130km dans les Cévennes et j’ai donc envie de tester ma forme sur courte distance… rdv est pris à Ferrette pour la course nature de 8km. Course nature ou plutôt cross tant il y avait de boue sur le parcours ! La course a été difficile car je n’ai pas choisi la paire de chaussures la plus adaptée. Je me retrouve dans le groupe de chasse et je dépasse la première féminine. J’essaie de gérer l’effort mais la boue et les glissades se poursuivent (j’ai réussi a ne pas chuter !) et j’entends le speaker au loin. Je réussi a sprinter et a gagner 2 places pour terminer 16me et devant la première femme ! Mon meilleur résultat a ce jour et pourtant j’ai toujours été dernier aux cross de collège ! L’entraînement porte donc ses fruits ! Rdv à Colmar sur 10km dimanche prochain !

Bravo Tristan !

Martine D :

Sa petite phrase :

Le Trail de Ferette  est mon premier de l’année  , un 8km avec 
un terrain très boueux et très très glissant !

mais tout c’ est bien passé…comme d habitude suis contente de moi  le principal que je le termine…lol

54 mn et 25 s  et une belle 41 -ème place mais aussi une surprise : première place dans sa catégorie !!

         Super Martine !       BRAVO         

         

Sylvie M :

56 -ème en 1 h 11 .

Nous partîmes les chaussures propres , bien lacées à double nœud, et éblouissantes de couleurs …
Nous revînmes avec un kilo de boue à chaque pied en pensant avoir perdu nos chaussures tellement qu’elles étaient cachées ….Avec le soleil au rendez-vous ce fut un 
agréable parcourt  ombragé dans la forêt aux odeurs de sous bois et de champignons…
Ce fut pour ma part une nouvelle expérience très enrichissante entre patinage non artistique et mud day … à ce jour mes chaussures de running ne sont toujours pas reluisantes .
Balisage et encouragements  au top … merci à ces bénévoles qui sans eux rien ne se déroulerait au mieux . 
 Sylvie .
Sur le 15 km  ,  2  CGFM 

 Didier et Emilie 

Didier   34 eme  en 1 h et 17 mn

ses impressions du trail 15 km :

 très beau parcours  de montées et descentes , organisation au top.

j ‘ai pris du plaisir malgré une cheville délicate mais je monte en puissance pour le trail de serre chevalier en septembre et le championnat de France trail court a Rouffach  , mes prochains objectifs …

 

 Emilie :  117 -ème en 1 h 37 et une 2 -ème place catégorie !

en premier plan

son commentaire :

Le 15km du Jura Alsacien, un trail que j’ai savouré et que, cerise sur le gâteau, j’ai même pu faire découvrir à deux traileurs bas-rhinois 😉 Même si ce n’était pas la forme des grands jours – prépa du 109 du HK oblige – j’ai savouré et ce dossard et ce parcours. L’occasion aussi de remettre un peu de rythme dans les jambes… j’avais oublié que 15km… c’est rapide ! Bref 1h37 de bonheur, de glissades dans la boue et de concentration sur les passages techniques et toujours ce régal au milieu de la Grotte des Nains ❤ Et ces jolies rencontres aussi avec des tranches de vie partagées au détour d’un raidillon ou d’un passage délicat. Vivement la prochaine édition 😉 Petit clin d’oeil à maman qui s’est alignée sur le 8km, chapeau l’artiste ! avec sa maman

l’arrivée d’Emilie !

super Emilie !

et bravo pour ton engagement sur les crêtes 2021  !

33 km …. une autre distance  …!

6000 D 2021 .

                       

   Voici une nouvelle édition de cette fameuse et tellement belle course ou règne une ambiance magique  ( si beau temps )

2 de nos CGFM y était :

Fred ,  un habitué de cette course et Sam pour qui ce fut une première mais sans aucune appréhension .

juste une belle ballade en duo quoi !

Belle amitié de deux  trailleurs aguerris ! 

Super 

récit de Sam: 

Petites impressions sur ma première 6000D en mode préparation pour le TOR des géants , pour en savoir plus :     https://www.tordesgeants.it/fr/content/tor-des-g%C3%A9ants%C2%AE

Pour cette course ( la 6000D ) j’ai décidé de la courir avec Fred en mode « cool » car je ne voulais pas terminer la course complètement fracassée comme en mode « chrono ».

Donc nous voila parti à 5h du mat avec un début de météo incertaine genre nuageux, pas chaud et pas de pluie donc ça va.

Fred et moi on est bien et on entame la première partie de la course qui ne fait que monter 😊

 

 Je dois dire que l’ambiance sur la course est bonne enfant no stress et que les bénévoles sont vraiment au top. Avec Fred on gère notre course à 2 et ca se passe bien avec une allure constante. Après une petite averse de rien du tout au début, le temps s’est bien dégagé tout au long du parcours nous délivrant des paysages magnifiques. On a même eu droit à la cerise la montée au glacier et ça c’était toppissim !!!

début du l’ascension du glacier faite de rocaille .

 

partie enneigée du glacier (a + de 3000 mètres… )

Bref la montée au glacier est faite   ,  maintenant reste plus que de la redescente et aussi la remontée de l’arpette et c’est la qu’on a eu notre coup de chaud : plein cagnard avec 600d+ dans les dents, ça a laissé des traces !

On repart de plus belle après cette montée de la mort et notre retour sur Aime s’est fait presque sans encombre à part Fred qui nous à fait peur  avec ça cheville qui a c’est tordue en faisant un bruit comme si quelque chose était tombé par terre. Heureusement il y a eu plus de bruit que de mal car la cheville n’a pas fait mal et a pas enflée donc on a pu repartir de plus belle. ouf !

La fin  de course sur la partie bitume qui remonte vers Aime était très pénible car en plein cagnard et heureusement c’était la fin.

    

On fini ensemble avec nos famille sur la finish line et la mission est accomplie dans la joie et la bonne humeur, un réel plaisir. On termine en 11hr38 je crois et j’ai mi un peu de temps avant de retrouver mes esprits car le coup de chaud sur la fin m’a laissé un peu patraque …

et le récit de Fred  :

« La 6000D est une course que j’affectionne particulièrement et qui m’a déjà tellement apportée.

Cette édition 2021 a été parfaite : soleil généreux, paysages sublimes et ambiance festive tout le long du parcours.

Et pour couronner le tout, l’aventure a été partagée de bout en bout avec Sam.

On s’est régalé avec la « cerise » à la clé : l’ascension du glacier de Bellecôte.

(clin d’œil à Eric qui le connait bien ;)) 

C’est toujours un grand moment de franchir ce sommet à 3000m d’altitude.

Une fois de plus, la 6000D nous a comblé.

Vivement la prochaine ! »

 

 

  

Bravo a tout les deux pour cette  belle aventure et surtout de nous la faire partager ! 

 

Prochain article ?

cela dépends de vous !!!

L’UT4 M de Michael !

15 – 18 juillet 2021

Pas moins de 13 courses  !

https://ut4m.fr/fr/courses/les-13-courses

Michael  a choisi   : UT4M 100  Master .

( 98 , 9 km et  5930 D + )

                                             

son récit :

Avec le Petit Ballon, le Grand Raid 73 et le Grand Trail des Lacs annulés,

je recherche un dossard pour le début d’été, histoire de me tester avant le Grand Trail de Serre Ponçon en septembre. Ça sera l’Ultra Trail des 4 Massifs (UT4M) autour de Grenoble, sur le format 100 Master. 

Mon père m’amène au départ dans de bonnes conditions, pas trop chaud, nuageux mais sec. Je me sens en forme et prêt, avec comme objectif de bien gérer la course pour prendre du plaisir et la finir bien. 

Je suis dans la 1ère vague de départ, ça part vite mais je fais ma course et attaque la montée dans le massif de Belledonne tranquillement. On est dans les nuages jusqu’à 2000m et soudain, on en sort avec un grand ciel bleu et un tapis de nuages sous les yeux, sublime !  

Tout se passe bien dans ce premier massif, en serrant les dents dans la montée du col du Loup (2400m) et en profitant d’une belle descente technique comme je les aimes. KM50 et on arrive dans la vallée, 7km de plat dans la chaleur avant le ravito. J’y arrive séché, mais j’y reste 45 minutes avec ma famille pour m’y refaire. Je repars pour attaquer le massif de la Chartreuse, avec un 1000+ sur 5km…

je garde un bon rythme mais je puise dans les réserves, j’ai du mal à boire/manger…. Au ravito suivant, ça ne va pas mais mon frère est là pour m’aider et je repars avec lui ….

et je vomi 200m plus loin…

  Puis on fait 2 km ensemble puis je le lâche pour m’accrocher à un autre coureur. Je me sens mieux petit à petit, à gorgés de coca, et je bascule au sommet de la Chamechaude (2000m).

J’entame la dernière partie de la course en forme pour “descendre” sur Grenoble. Je me sens super bien, je double beaucoup de coureurs et arrive enfin dans Grenoble vers les minuits et demi …

sous la clameur des terrasses Grenobloises alcoolisées. J’exulte, après 18h07 d’effort, 95km/5800m D+ sur ma montre, et un top 100 (99ème) inespéré. 

BRAVO MICHAEL  !!!  

Que de plaisir, quelle belle course, que d’émotions. Quelques petits réglages encore, mais je me sens fin prêt pour mon premier ultra

Egalement merci pour toutes  ces magnifiques photos de paysages  , de vraies cartes postales !!!  

 

***********************************************************************

Prochain article : la 6000 de FRED / SAM .

Course du Terril

14 juillet 2021  …

après les sommets du Trail du Pays Welche  , 3 autres membres CGFM ont participés au Terril de  Wittelsheim  .

Calin , Anthony , Jacques .

bravo a eux 3 !

 Calin a réalisé une belle course en se classant a la 16 -ème place en 47 mn et ainsi grimper sur le podium car 2 -ème dans sa catégorie !

(154 classés)

Bravo Calin !

le talus… court mais gros Percentage Symbol PNG Pic

Globalement une belle course. Le terme de trail n’est pas abusif : on y trouve des belles montées douces qui finissent à pic… avec une impression de parcours de cross à certains endroits. Dans l’ensemble un parcours assez roulant et une « petite »distance au final permettant des allures assez soutenues. Le vent présent cette année a constitué une difficulté supplémentaire.

Calin 

Suivi d’assez près  par Anthony 

24 -ème en 48 mn 19 s

   dans le fameux talus …

 

avec une belle foulée a l’arrivée !

Anthony : 

Fidèle à cette course depuis la 1ère édition, j’ai pu découvrir ce nouveau parcours.
On y retrouve une très belle vue sur le bassin potassique et sur les Vosges tout au long du circuit.
11km avec un terrain vallonné dont une belle côte qui pique les mollets et coupe le souffle!
De bonnes sensations sur les 8 premiers kilomètres et en résistance sur les derniers.

Je vous la recommande pour la prochaine édition 😉 .

 

Puis au tour de Jacques  qui fini  sa course en 59 mn 32 s et une 78 -ème place

 Jacques  au talus c’est quoi ce truc !

 

encore  …            c’est bientôt fini ? grrrrr

et l’arrivée :         

 

ses impressions  :

Pour moi , course difficile ,  surtout la seconde montée du terril car du vent assez fort ce matin là et le fait de ne pas savoir exactement quelle distance il me restait à parcourir m’a un peu pénalisé sur la gestion de cette seconde montée .

Une course qui reste pour moi plus dure que le grand trail de Mulhouse.

Mes sentiments : un peu contradictoires ,du fait d’ avoir réalisé un temps qui ne me satisfait pas , mais comme c’est une course assez difficile  ….  

je suis  tout de même assez content d’être resté sous l’heure !

Les sensations n’y étaient pas ce matin là et de toute manière, jambes encore un peu lourdes …

 Le Terril 2019 était ma troisième course depuis que je j’avais débuté la course à pied, je l’avais trouvé sur le format de l’époque très intéressant et plus adapté à mes caractéristiques.

Jacques .

Encore bravo a tout les trois !

**********************************

Prochain article …. ?  a voir .

il sera dédié a un/une ou plusieurs d’entre vous qui en fera la demande en me communiquant ses « exploits « .

le site est fait pour cela , pour vous .

 

 

TRAIL DU PAYS WELCH

CE SAMEDI 10 JUILLET 2021 A EU LIEU  :

LE TRAIL DU PAYS WELCH ET SES 2 DISTANCES

26, 4 km / 1000 D+ ( les Balcons d’Orbey )

52 km / 2290 D+ ( Trail du Pays Welch )

Le trail du pays Welche est une course de montagne, en Alsace qui a toujours lieu début juillet. Au départ d’Orbey, il sillonne les sentiers du pays welche.

C’est un parcours magnifique et varié où vous trouverez tous les types de terrains que les trailers adorent (chemins, sentiers rocailleux ou souples au milieu des myrtilles et des fougères, chaumes et forêts) également sur les crêtes des Vosges avec des paysages à vous couper le souffle !

4 cgfm y étaient  :

Gael sur le 26 , 4 km

Fred , Céline , Éric  sur le 52 km .

Les Balcons d’Orbey  :
Gaël fini ses 26 km en  2h 27 a une belle 39 -ème place !

( après avoir fait  le week précèdent le trail du Schnepf )

                                               

Bravo Gaël           

ses qq mots :

c’est vraiment une super course. Magnifique, très beau parcours. Les conditions du jour étaient idéales, et au niveau sensations j’étais vraiment très bien. Merci à Michael pour le conseil du porridge au petit déj’, ça passe vraiment très bien. Et bières artisanales du pays welch à l’arrivée ça fait vraiment plaisir!

LE TRAIL DU PAYS WELCH  :

FRED  boucle ses 52 km en 6 h 49 mn a une magnifique 51 -ème place !

               

Son recit  :

Cela fait plusieurs années que j’entends parler du trail du pays Welche.

Etant souvent parti à cette époque de l’année, je n’avais jamais pu y participer.

J’avais donc hâte de me trouver sur la ligne de départ pour pouvoir découvrir cette course.

Je n’ai pas été déçu car le parcours est exceptionnel : il est varié, technique dans certaines ascensions et surtout offre des points de vue spectaculaires.

En plus l’envie et la condition physique étaient plutôt bonnes.

J’ai passé une magnifique journée de trail dans cette belle région d’Orbey.

Je conseille à tous les passionnés de course nature de vous y inscrire pour découvrir ce bel événement.

Un dernier mot pour saluer mes deux collègues du CGFM qui se sont battus de façon admirable sur ce parcours exigeant.  

Fred.

  super Fred   !!!!  Respect .

CÉLINE termine son premier + de 50 km trail

( qui vaut largement deux Marathons !)

en 7 h 49  et a la 120 -ème place  ! 

Tout simplement : BRAVO CELINE !!! 

lors du terrible passage du rocher du Hans ou malgré la difficulté le sourire est la !

Première expérience en Trail de 52km/2280mD+. J’y pensais depuis quelques temps sans oser franchir le cap des 35km. Mais le CGFM est passé par là… avec ses entraînements, ses conseils, sa bienveillance, ses encouragements, ses sourires, son bel esprit sportif…Me voilà donc partie sur ce magnifique Trail du pays de Welche. Du pure bonheur: des paysages à couper le souffle (au sens figuré, pas au sens propre, ce n’était pas le moment de le perdre celui-là 😀), des terrains très variés: herbe, cailloux, rochers, re-cailloux, re-rochers, bitume (le seul point négatif du parcours), chemins forestiers, des montées, des descentes (je confirme que je haie les descentes), de l’escalade, re-montées, re-descentes … du pur trail😀.. jusqu’à la toute dernière montée à la tour de xxx à qq km de l’arrivée ( aucune pitié de la part des organisateurs). À ma grande surprise, j’ai vécu ce Trail à 200%: aucune souffrance, aucun coup de mou, aucun « j’en ai marre » mais un énorme montée émotionnelle au 50eme km quand j’ai réalisé que je l’avais fait: « adieu fichue barrière du 35km, je t’ai pulvérisée 💪 ». Je profite de ce petit mot pour remercier tout le CGFM et spécialement coach Philippe pour ses entraînements musclés , coach Éric pour ses conseils bien avisés de pur Trailer, coach Michael pour ses entraînements grandeur nature et sa bienveillance … sans oublier Gérard, mon petit ange gardien. 

Céline .

Puis c’est au tour d’Eric d’en finir …en 8 h 04 et a la 132 -ème place .

 

Sa nouvelle aventure :

Pour ma 4 ème participation a ce trail ( 2008 / 2013 / 2014 / 2021  )  ce ne fut pas la meilleure car ma meilleur ennemie est revenue :  la crampe au 30 km .!

Céline est alors apparue et a suivi son chemin non sans prendre de mes nouvelles et a superbement bien géré et terminé ce trail  

Malgré tout ,  toujours autant de bonheur pour moi de redécouvrir ce parcours avec ses vues et passages magnifiques ! 

tout en réalisant que le parcours avait qq peu changé et augmenté en km / dénivelé ( moins de 6 h en  2008 )

Avec les années on  perds en vitesse mais on s’enrichi d’expériences .

 Éric 

 

Bonus : Photo souvenir a l’arrivée  !

pas de T shirt mais de la bière Welch  ! 

************************************************************************** Prochain article :

la course du terril ( 14 juillet 2021 )

Trail du Schnepf

                                       

Ce dimanche 04 juillet 2021  a eu  lieu le Trail du Schnepf :    2 distances : 13 km /19,5 km        

3 concurrents CGFM y  ont participé et enfin donné un départ a une série d’épreuve a venir ou le Club sera représenté …

 Bravo a eux 3

Tristan et Matthieu était au départ du 13 km et ses       400 D+

                           2 amis                                 

                            Tristan                                   

 

                 Matthieu                                       

Le récit de Tristan :

Premier dossard depuis 18 mois pour moi, accompagné par mon meilleur ami Matthieu également membre du club et premier trail depuis plus de 2 ans …

Première difficulté : mon GPS ne connaît pas la destination…après avoir traversé le brouillard du Markstein nous arrivons près d’une heure en avance et heureusement… énorme file d’attente pour récupérer le dossard.

Départ a 10h, la météo est nuageuse mais aucune précipitation. C’est parti pour 13km et 400m de dénivelé positif ! Nous étions bien placés sur la ligne de départ et donc le rythme était soutenu dans la première montée. Rapidement les pourcentages augmentent car le dénivelé se fait essentiellement sur les 4 premiers km. J’ai les jambes lourdes et je vois Matthieu me distancer. Je décide de marcher dans les montées pour m’économiser. Une fois les principales difficultés passées… la descente est très technique (rochers et racines). Difficile d’accélérer. Je produit mon effort dans le long faux plat puis dans la descente qui amène a mi parcours. La deuxième partie est roulante jusqu’au 10km c’est des faux plats avec des relances (enclos de prairie a passer) et je récupère quelques coureurs.

Ensuite dernière bosse du parcours mais montée technique avec des rochers bien glissants, je ne prends aucun risque et je marche une nouvelle fois. J’arrive au sommet après m’être fait dépassé par de nombreux coureurs. Surprise la descente finale… une piste de ski rouge a 25% … j’essaye de contrôler mon allure et surtout d’éviter toute chute car on prend vite une vitesse folle… je perds encore des places pourtant j’adore les descentes.

Dernière relance et je termine en 1h21 déçu de moi même car j’ai marché lors de chaque montée et convaincu de terminer dans les profondeurs du classement…. Finalement je termine 65/155 car beaucoup de ceux qui m’ont dépassés faisaient le 19km. Excellente surprise car le trail n’est pas du tout ma tasse de thé ! Matthieu m’a devancé d’un peu plus de 2 minutes et termine 49me et heureux après presque un an sans entraînement !

Bravo a tous les 2 pour cette belle aventure  !

Belle satisfaction  ressentie .

 

et sur le  19 , 5 km et ses 725 D+  

 

Gaël  s’est fait plaisir  avec une belle 32 -ème place a l’arrivée sur un total de 213 arrivants

 Son récit :

C’était une super course, avec de vraiment beaux paysages, des terrains variés et agréables.

Et on a eu énormément de chance avec le temps: je m’attendais à courir sous la pluie, on n’a pas eu une goutte !

La fin est très spéciale, avec une descente très raide sur une piste de ski, dans l’herbe. J’aime bien la descente, et dans l’herbe bien praticable, j’ai bien pu me lâcher. Un plaisir pour finir, mais qu’est-ce que ça casse les jambes !

Un bémol: je n’étais pas très bien au niveau digestif (envie de vomir et ballonnements dès le 5e km), faudra que je revois mon alimentation d’avant course.

Bravo Gael !

La forme est la malgré les conditions actuelles .

Encore qq petits réglages et le bonheur sera total  !

**************************************************************************

Prochain Article Trail du Pays welche et

course du terril (si  participants CGFM ….)

 

THURTRAIL 2020

Téléchargement de l'affiche - THUR TRAIL 2020

LE THUR TRAIL…, c’est 4  courses  ! 

A chacun son DÉFI  ! 

 Le Trail DÉCOUVERTE avec Giorgio/Laura/Lisa/Anne M.

                   » Le SENTIER   M « 

              Distance 7 km / D+ 190

          Le Trail NATURE      avec Laurent/ Fredo             

               » LA  MITZACHOISE « 

       Distance 16,5 km / D+ 680 m

 Le Trail AVENTURE   avec Didier / Muriel B / Gael 

 « LE ROSSBERG »

Distance 27,4 km /D+ 1100 m

     Le Trail LONG avec Eric 

                          » Les 3 Vallons   » 

 Distance 48,4 km /D+ 2350 m

 

4 épreuves courues sous une météo  pluvieuse et plus  ça  monte haut plus la température baisse…..sans parler du vent  !

Sur ce genre d’épreuve et avec cette météo la …  quand on parle du nombre d’arrivants……on  peut tout aussi bien dire le nombre de survivants  !

Le sentier M de 7 km  (63 arrivants )  :

 Giorgio et ses 52 mn  a fini a la 20 -ème place .

1 er de sa catégorie M3M

Laura / Lisa / Anne au départ.

Vous pouvez enlever vos masques … on vous a reconnu !

 Lisa  et Laura en56 mn  qui terminent ensemble quasiment main dans la main  31/32 ème.

Un p’tit commentaire  :

Voilà la 3e année que je participe au Thur trail pour son ambiance, ses paysages, ses chemins et son côté bucolique. Mais cette année, c’était plutôt une aventure à la Koh Lanta… entre le roller sur les marrons, les glands qui nous tombent dessus et la glisse sur la boue ! Avec Gorgio, Anne et Lisa, nous avons pris le départ dans un champ et nous avons entamé les premiers kilomètres avec un trop grand pourcentage de montées à mon goût. Je les connaissais et les attendais… mais les retrouvailles ont été plus compliquées que les années précédentes… Les jambes lourdes, le souffle court… et certainement les excès de l’apéro de mariage de la veille… A ces moments là je me demande toujours pourquoi je m’évertue à courir… Et puis sont arrivées les descentes : moi qui ne les ait jamais porté dans mon coeur, j’ai finalement apprécié sentir mon rythme cardiaque descendre. Mais ce fût de courte durée… la montée  suivante et je râlais de nouveau. Pour tenir, je m’accrochais aux paysages ainsi qu’à Lisa ( en bleu au loin…. ) devant moi :              
 Je ne sais pas si l’idée lui plaît… mais j’étais son lapin et elle ma carotte
                  Lapin Mignon De Dessin Animé Illustration de Vecteur - Illustration du dessin, mignon: 72874235                  Personnage de dessin animé d'un lapin mignon — Image vectorielle tigatelu © #196111656                       
 Et puis il y avait aussi ces courageux supporters qui étaient là malgré le froid. 
Je me suis forcée à ne pas regarder ma montre… et j’ai bien fait. Nous avons finalement couru 8 km et je suis loin du temps de l’an passé mais j’ai apprécié l’aventure ! Je compte retourner faire le parcours en marchant pour pouvoir faire des photos nettes du paysage ! A tous les amoureux de la nature et de la course à pied, cette course est pour vous ! 
Bravo à tous les participants et notamment à ceux qui ont flirté avec la neige sur les parcours les plus longs ! 
Laura .

 

Anne M . en 1 h 01 et  48 -ème place .

Une course toujours aussi difficile mais tellement sympa et ce malgré la météo ! J’ai bien bien galéré dans les montées, je pensais pouvoir faire un meilleur temps….. Ce sera pour l’année prochaine…
Le trail c’est un sacré challenge, j’en bave mais j’adore  !! 
Anne .

 

La Mitzachoise 16 km  ( 215 arrivants)

 

Laurent fait une belle 16 -ème place en 1h 32

 2 ème de sa catégorie M2M

Je suis content de mon temps et classement malgré le mauvais temps ! je me suis un peu retenu dans la descente car très glissante de peur de tomber sur la blessure a la main. 

Laurent .

talonné de de très près par Fredo  19 -ème en 1h 33 mn

3 ème de sa catégorie M2M

Et bien avec une météo pré hivernale, il fallait un peu de courage pour arpenter les sentiers vosgiens ce dimanche 27 septembre. Comme toujours après la tâche accomplie c’est une vraie satisfaction d’avoir braver la pluie le vent et la fraîcheur automnale. Belle organisation des départs échelonnés dans le contexte perturbé actuel. Vraiment aucun regret d’avoir été au rendez-vous…

Fredo .

Le Rossberg et ses 27,4 km ( 156 arrivants )

3 podiums réalisés sur 3  pour le cgfm !

Didier  fini a une belle 31 eme place en 2h 46 mn !

un regard de guerrier !

et surtout une première place dans sa catégorie !

Bravo  !!!

je fait une course pleine sans coup de mou , donc content de moi et de l émulation qu’ il y a au sein du club bravo a tous et a toutes !

Didier

Suivi de Gael  a la 41 eme place en 2 h 55 mn

 

et 3 ème de sa catégorie !

Une course plutôt gâchée par le temps: pluie, vent et brouillard. Dommage, car c’est une course qui a l’air très agréable autrement: un terrain plutôt facile, une deuxième moitié tout en descente bonne pour le moral, et puis des paysages pas trop mal à en croire ce qu’on m’a dit et ce qu’a permis de voir une petite trouée dans le brouillard au début. Malgré le temps, j’ai plutôt eu de bonnes sensations sur la course, bien content d’avoir mis plusieurs couches. C’est la troisième course que je fais avec Didier, et sur celle-ci on est parti vraiment côte à côte. Bravo à lui qui a fini devant :). La prochaine, se sera les foulées du souvenir, à priori encore une fois avec lui.

Gael .

Puis Muriel B.  qui a eu le courage de s’aligner au départ de ce 28 km dans des conditions climatiques pas faciles et qui en termine en 3 h 12 mn et une 83 ème place scratch  .

 

cool après 28 km pas faciles !

Egalement 3 ème dans sa catégorie ! 

 

Un mois après les Crêtes, toute autre atmosphère sur ce Thur-trail 2020 !

Entre chemins et petits sentiers, les paysages devaient être magnifiques, mais ce dimanche là nous n’avons pas vu grand-chose. La pluie, le vent et le brouillard ont un peu gâché l’ambiance, surtout sur les hauteurs du Rossberg ….

Un petit moment de solitude tout en haut lorsque je me suis retrouvée, sans plus aucun coureur en vue et avec du mal à repérer les petits fanions jaunes de signalisation …

Mais ensuite, c’est la descente qui nous attend, un vrai plaisir !

Au final, une belle expérience de plus au compteur !

Bravo à tous les autres coureurs de CGFM, plus particulièrement à Eric et Didier qui ont terminé 1ers de leurs catégories respectives !!!

Muriel .

Puis il y avait     :      » Les 3 vallons  »         48 , 4 km  et 2350 D + ( 90 Arrivants )

Eric a réalisé aussi un bon temps malgré le temps pourri

et termine en 6h 08 mn a une belle 31 ème place mais surtout une belle première place  surprise dans sa catégorie !

 

          

après avoir fait 3 fois les 28 km  ,  je voulais voir si les 20 km supplémentaires était aussi beau …. Bah non … pas grand chose d’intéressant sinon une magnifique cascade en contrebas de la ferme du gazon vert ! Cascade du Gazon Vert Photo SUTTER Noel 

 Oui les conditions était vraiment pourries ce jour la d’où une bonne trentaine d’abandons sur ce 48 km  , mais quand on a connu pire et bien plus longtemps … ça passe beaucoup mieux ! Encore une épreuve ou j’ai pu me tester et me rassurer sur mon état actuel  , que du positif .

Eric

 

un grand Bravo a nos 10 membres CGFM  du jour  bien courageux qui ont du affronter une météo pluvieuse / venteuse et très fraiche , surtout sur les sommets! Dommages pour les paysages …

 Mais bravo au Super CGFM qui a réalisé ce jour la

de multiples podiums !!!

10 km Staffefelden

5  représentants CGFM   sur ce  10 km ( 136 participants)  :

Martine-Pierre-Estelle -Jacques-Thierry 

 

Thierry : 47 -ème  a réalisé un super chrono de 42 mn 34s  !

                                     

Content d’avoir rencontré les coureurs du club au départ , ça motive ✌️😉En partant pour ce 10km je ne savais pas trop où j’allais sur les chronos . Il fallait gérer la contracture aux adducteurs sans aggraver , le semi de Mulhouse c’est bientôt ! Je ne me suis pas posé de questions pour la première de l’année , le mental fait le job .,Dans les premiers kilomètres j’allais bien comme un turbo je passe la première féminine . Par la suite elle me repasse , d’autres feront pareil impossible pour moi de s’accrocher .C’est dans la tête et dans les jambes ,j’avance mais pas comme je veux . Finalement content d’avoir bouclés les 10km en 42’30 sans aggravation de ma blessure . A bientôt pour d’autres aventures .

Thierry .

Super 

Un peu plus loin…. notre cher Pierre 76 -ème en 46mn14s

Toujours la crinière au vent …. 

      

« J’avais fait un 8km, un 12 km mais jamais un 10km, c’est donc encore une première pour moi sur ces Foulées du basin potassique à Staffelfelden. J’avais craint le pire niveau météo, mais je suis soulagé au départ, même s’il fait relativement froid, il ne tombe que quelques gouttes et nous éviterons la grosse flotte ! Dès le départ, la course s’emballe. Je pars assez vite, trop vite sans doute sur les 3 premiers km, puis je stabilise mon allure pour la fin de la course avec comme objectif de ne pas passer au delà des 5mn par km. Objectif atteint, ce qui me permettra d’améliorer mes meilleures performances sur 5km et sur 10km avec un temps final de 46:14:00. Un grand merci et bravo aux organisateurs qui sont parvenus à maintenir la course malgré le contexte actuel… »
Pierre .
Bravo  : record perso battu !
ensuite arrive Jacques a la 91 -ème place en 50 mn 59s .
a l’échauffement avec Martine et Estelle
puis Martine D en 53 mn21 s  et 103 -ème place
Pour mes 10 km des Foulées du bassin potassique j ‘étais en forme a part gla gla gla … il faisait froid mais courir avec les copains / copines ce n’était que du bonheur et en plus  j’aime bcp cette course ! résultat  : une  arrivée en 53 mn 21 s waouh contre 57 mn 11 en 2019 ! 
 Martine D .
 Bravo Martine record perso battu !
et Estelle U en 53 mn 45 s et 106 -ème place .
                     
                            détermination et sourire !

1 ere course de l année, pas d entraînement sérieux suite a 6 mois d’arrêt pour cause de blessure , une reprise timide mais efficace m a donné l’ envie de m’ inscrire a cette course que j ai tjrs faite en plus , inscription faite sur le pouce la veille 😅,, une météo maussade au menu mais peu importe , la pluie ne tue pas non 😅😊.. je motive 2/3 copains copines et j’ en retrouve sur place c est trop génial ca 😍,,
Pas de pluie mais un vent glacial et fort , bon on va pas se plaindre j ai quand même le short .. ( ah peut être la raison du bon chrono .. plus de légèreté 😊😉)

Nous voila en route !  olaaaa y a du bon niveau la .. c est parti a une vitesse … difficile alors de se faire la sienne ..
je laisse faire mon corps , tout est extra a 3 km je commence a dépasser un peu de monde c est pas mal .. puis je me retrouve au rythme des autres jusqu’ au bout , le parcours est sympa mais les lignes droite en plein vent de face m offre une crise d asthme , 😔 pas de chance ,  mais j ai bien géré les jambes donc je garde ce rythme qui me paraissait être lent 😂,, quelques photographes sympathiques nous attendent , puis nous voila a 7 km , je faiblis nettement avec une envie de ralentir complètement , mais il y a ce couple parti avant moi et que j ai dépassé et laisser bien derrière sur 3 /4 bons km qui ensuite m ont rattrapés, ( ils ont mérités de me rattraper ils ont mis le paquet ) nous voila cote a cote  puis devant ou derrière on jongle je suit leurs foulées je m’ accroche sinon je lâche , dommage car je regarde ma montre je vois a 9 km que je suis a 47 mn , je me dis c est une erreur du gps encore .. mais je décide de me pousser au max et je rassemble au plus profond mes dernières forces , j entends du monde , c est cool l’ arrivée est proche mais vingt dieu qu’ elle parait longue 😅😷, je remonte le masque trop tôt même et j y suis enfin … « le couple est passé devant ☺️😁 » j ai pas réussi a reprendre ma place… mais nous nous sommes félicité pour ces 3 km d efforts intenses a avoir vécu dans l idée de passer devant l autre… bravo ..

Résultat quand même de mon temps  : 53,45

eh ben j’en revenais pas !!

Estelle U

UNE JOURNEE SUR LES CRÊTES .

 

En ces temps un peu spéciaux de pandémie  et si triste pour le sport ou d’innombrables évènements sportifs ont étés reportés voir annulés….

les Crêtes vosgiennes ont bien eues lieu !!!! 

(avec près de mille participants  sur le 33 km )

Apres plusieurs batailles / pétitions  nous avons vaincu  pour pouvoir vivre notre sport et cela  dans de bonnes conditions malgré tout  !

Bravo et merci a tout ceux qui ont œuvré pour .

———————————————————————————

Pour ce jour la un membre  de notre CGFM avait réservé une  belle surprise   a quelques participants  capables ,  donc  » privilégiés « …… de participer a cette :

45 ème éditions des Crêtes Vosgiennes ! ( un record )

la surprise était  : un transport en minibus !  et en plus « piloté  » par notre cher président  ! Un » privilège » de plus et idéal pour une épreuve de course en ligne .

Voici  donc les différentes impressions  / commentaires / photos recueillis après cette mini sortie club intitulée

 » une journée sur les Crêtes « 

 

Voici la composition de l’équipage minibus

a vous de distinguer les coureurs des autres….

ou inversement  

 

Bon je vous aide…

 les coureurs  .

 

puis le pilote chevronné et ses copilotes : 

le pilote bien accompagné !

 

Puis nous avons étés rejoins par une photographe de luxe    !

            Laura ( en premier plan )

 

Voici nos concurrents CGFM dans l’ordre de  départ , a raison d’un départ toutes les  3mn par vagues successives de 50 coureurs divisés par groupe de 10   , qui ne sera pas tout a fait l’ordre d’arrivée…

Gaël , pour qui c’était une première sur cette distance s’est fait  plaisir pendant….3 h 26 mn pour finir a une belle 189 eme place

c’est parti pour Gaël :

son départ 

 

en course

et l’arrivée avec son Papa !

Gaël :

« Une superbe course. En surplomb là-haut, quels paysages! Dommage qu’on ne puisse pas y faire plus attention, car ce à quoi il faut faire attention prioritairement, c’est là où on met les pieds. Quel caillasse! Et c’est épuisant de devoir lever les pieds, deux fois plus d’effort qu’en courant normalement. Bref une course difficile mais exceptionnellement belle! Et très bien organisée. J’appréhendais un peu à cause des mesures anti-COVID, mais la course a su rester conviviale (et l’expérience en groupe et minibus y a contribué). Et les départs en vague de 10, très agréable, à refaire même hors période COVID (mais j’imagine que ça doit demander de l’organisation). Et enfin, niveau organisation, merci à la nôtre! Partir en groupe en minibus, c’était super, et ça a fortement contribué à la convivialité du moment! « 

 Bravo Gaël !!!     

Didier  ( 2 ème participations  aux Crêtes  33 km ) s’est élancé a son tour….

Départ 

que du bonheur !

son arrivée  .

 

Didier :

Merci a Eric pour la confiance en moi  ( le secret de cette sortie minibus )

Un grand merci  tout particulièrement a notre chauffeur …

et aussi aux encouragements de nos suiveuses sur toute l’épreuve

je m’étais dis la veille : fait cette course « en dedans » et je m’en suis tenu   :   résultat   3 h 30 mn  210 eme place. , super dimanche passé avec un groupe esprit trail collectif  , a refaire .

 

Au tour de  Fred  :

     départ !

   en chemin … décontracté  et  belle allure .

    ça descends…

   

         ça monte ..

normal c’est les crêtes !  

   A l’arrivée

3 h 50 mn et 410 eme place .

Fred :

« Cela fait longtemps que je voulais participer à cette course dont j’ai souvent entendu parler.

Je n’ai pas été déçu : une belle organisation, de très beaux paysages notamment au niveau du Hohneck et une ambiance au rendez-vous malgré les règles sanitaires.

Ma course s’est bien déroulée malgré les nombreux pièges. Il fallait faire preuve de prudence pour ne pas tomber.

Je me l’étais interdit car mon genou gauche est encore fragile.

J’ai passé une superbe journée avec une partie de la belle famille du CGFM.    

Je tiens à remercier Eric pour l’organisation de cette belle journée et Bernard pour sa gestion admirable de la logistique. »

 

puis Rodolphe pour qui  c’était aussi une première sur cette distance est parti avec le sourire !

gooo 

ça commence a bien faire …grrrr 

             je l’aurais …..

            victoire !

Terminé avec  le bonheur de l’avoir fait !

Belle attitude ! Bravo Rodolphe ! 

4 h et 12 mn et 623 ème .

 

Ensuite Eric s’est élancé pour la 8 ème fois .. sur ces Crêtes Vosgiennes .

 

départ relax

tiens .. la ça grimpe tout de même !

Eric : pour cette année ou je reviens doucement mais surement de blessure  , ces crêtes version inédite 2020 était un bon test  pour voir si je tenais la distance  sans avoir trop de soucis .

Test réussi malgré une chute sans conséquence et le tout en accompagnant sur une grande partie la seule féminine cgfm du jour qui a osé monter sur ce 33 km et une arrivée sans soucis !

contrat rempli .

c’est par la 

 Un très bon présage pour la suite  ,  que du positif pour réenvisager de monter plus haut….

(4 h 07 mn 575eme .)

Voici venu le tour de Muriel pour qui c’était aussi une toute première fois en montagne sur cette distance .

Pas de photos   de son départ  … surement partie trop vite pour la photo !!! Afficher l’image source

Par contre sur cette photo …. elle n’a pas été loupé par ce photographe la….   

 

sur les hauteurs ..

moins facile la …

 

mais un coucou plein de bonheur a arrivée  !

 

super Muriel .

Une belle arrivée avec le sourire et surement un grand bonheur de l’avoir fait !     le tout en  4 h 06 mn 569 eme et aussi 6 eme féminine de sa catégorie !

Muriel : 

« Ma 1ère course 2020, les Crêtes vosgiennes, l’une des plus belles courses que j’ai faite, l’une des plus dures aussi.

Une édition forcément particulière au regard des conditions sanitaires, mais l’organisation était top.

Les premiers 20 kilomètres étaient fabuleux, succession de montées et de descentes, paysages magnifiques avec une vue imprenable sur les Vosges et la Plaine d’Alsace, je n’ai pas vu le temps passer. Je n’en dirais pas autant des 13 derniers dans les cailloux, les yeux fixés au sol pour éviter de tomber. Mais arrivée entière et presque en pleine forme …

Un grand merci à Eric qui m’a accompagnée et qui s’est mis à mon rythme pour terminer avec moi ! Ses conseils + entrainements ont été précieux. »

 

Bravo Muriel   

 les Crêtes vosgiennes : une successions de montées /descentes plus ou moins difficiles et des paysages très jolis !

A noter que l’ordre de départ n’est pas tout a fait l’ordre d’arrivée…

Bravo a vous tous d’avoir bien terminer cette épreuve pas facile du tout  , surtout la dernière partie ou la chute n’était jamais bien loin… pas eu de bobos  , c’est l’essentiel et une arrivée pour chacun avec le sourire !

Un grand   Merci a Bernard ( mon complice dans cette surprise ) , Petra , yasmina et Laura qui tout au long de cette journée nous ont accompagnés  , encouragés , photographiés et félicités malgré des conditions climatiques pas au top pour eux  , vent  bien frais sur les Crêtes . 

 

Petra » c’était quelque chose de nouveau pour moi et ravie d’avoir accompagné et soutenu mon club « 

     C’était une journée sur les Crêtes réussie !

                une mini sortie club mais un maxi plaisir !

également une grosse pensée pour Jean-Paul
qui aurait du être des nôtres mais a du s’abstenir pour raison de santé en dernière minute .

Bon rétablissement J-P !!! 

 

quand s’rais plus grand veux faire pareil  ! 

et il y avait aussi le 13 km ( dernière partie du 33 km  )

ou 2 concurrentes cgfm ce sont alignées  :

 

LISA  et MARTINE  D .

Lisa :

« 13km sur nos belles montagnes Vosgiennes avec un départ tout droit dans le pentu de la piste du Schlucht et bien masqué. Parcours avec de superbes vues à couper le souffle (vallée, lac vert, tanet…) et varié entre champs de pierres, cailloux et autres racines et trous … 🙂 Finir entière avec ces deux genoux et en ayant pris du plaisir c’est bien 😋. « 

    et le sourire a l’arrivée !

Bravo Lisa  !  

Puis Martine :

même pas peur avant le départ …

Martine  :

« J ‘avoue j étais impressionnée et j ai trop aimé et la vue..waouh !

    

Ma première aux crêtes Vosgienne.. mini crêtes13km et 450d .. en 2h03..Finish 😉

 photos de Martine .
Bon j ai un peu ralentie la peur de déraper je me suis tordue la cheville du coup (poste de secours 30mn après mon trail 🤔) aujourd’hui tout va bien plus de douleurs j ai descendue 101 escaliers…ce matin 😂
Tout ça pour dire : je pourrais le refaire !

Bravo Martine ! 

Bravo a ces 2 concurrentes CGFM car ces 13 km  ne sont pas les plus facile  , bien au contraire  !!!

 

Prochain article :

une autre sortie club mais sans la surprise !

 

Semi de Mulhouse version inédite avril 2020

 

Le CGFM a nouveau très bien représenté a cette épreuve !

(autant coté  bénévoles que  participants .)

« petit » résumé de cette aventure hors du commun  :

Après un bel hiver d’entrainement approprié, nous voilà le jour de l’épreuve.
Nos entraîneurs nous ont préparés consciencieusement à cette épreuve phare de l’année.
Eh oui, c’est ce soir, départ à 19 h 30 au stade ou j’ai l’habitude de m’entrainer.
J’arrive au stade à 19 h, plein de monde, je retrouve mes copines et copains d’entrainement .
Je prends mon dossard auprès de Christine et Gaëlle, toujours disponible pour donner un coup de main.
Philippe est là pour nous échauffer, petit footing de 15 mn, puis 3, 4 accélérations sur 80 m.
Après de longs mois, il va enfin savoir si son entrainement a été bénéfique… Il est pâle…

Un léger frisson me traverse et je fais enfin connaissance avec cette fameuse « boule au ventre », mais
c’est quoi cela ?
Et voilà que mon cerveau commence à cogiter, ais-je tout fait pour que cette course soit une réussite ?
suis-je vraiment prête ?
Pourquoi me suis-je engouffrer dans cette galère ? Je ne peux m’en prendre qu’à moi, pendant que
Philippe nous expliquait la séance, je bavardais avec mes copines.
Et après je ne savais pas quoi faire… C’est tout moi ça.
Vais-je tenir ce semi-marathon ? j’ai peur…

Je rigole avec les copines, mais ce n’ai pas mon rire habituel, j’ai des frissons. Caroline est pâle également
et ne parlons pas de Nicole…Sandrine fait de gros yeux, je ne la reconnais plus….
Tiens, Géraldine vient de m’enlacer, elle a vu que je n’étais pas trop bien mais elle aussi a froid, pourtant
il fait un super temps d’été aujourd’hui.

Le speaker annonce « départ dans 10 minutes » holala…Je suis dans la masse de coureurs, 2000… le stade
est plein, mais rien à voir avec l’épreuve des Mulhousiennes ou j’étais à l’aise, sans chrono, une belle
ballade, quoi.
Salut Estelle, Muriel, Petra, Yasmina, Sylvie, Camille, Viviane, Lisa, Elsa, elles sont toutes là à piaffer…
j’en oublie, la majorité des filles sont présentes.
Sophie et Sarah, vieilles routinières de marathon…….. sont toutes cool.
Les haut-parleurs hurlent … petit échauffement pour tout le monde sur la ligne de départ, je suis déjà
tout essoufflée, mais qu’est ce qui m’arrive ? Tout le monde s’active.
Départ dans 5 minutes, je n’en peux plus, je ne sens plus mes jambes, les frissons reviennent, mais
qu’est-ce que je fais là ?
Je vois mon mari dans les tribune avec les enfants qui me fait un signe, j’aimerai être à sa place et
pourtant j’ai tellement bossé pour ce jour, mais qu’est ce qui m’arrive ?
Mon homme me poussait régulièrement tous les mercredis soirs pour que je rejoigne le stade, et je
n’avais pas toujours envie.
Tiens, voilà Laura, Elisabeth et Anne, elles m’encouragent mais elles sont pâles comme moi.

2 minutes, je ne tiens plus, on se bouscule, les mecs jouent des coudes pour aller vers l’avant, pas trop
cool, je suis noyée dans la masse, j’ai froid, je tremble, mais pourquoi je réagis ainsi, je ne sais plus où
j’en suis.

Je vois le starter qui vérifie son pistolet – 1 minute – il lève son bras 5, 4 , 3 , 2 , 1 Boum, et c’est parti.
Tout le monde s’affole, ça bouscule de partout, ça libère les gosiers, tout le monde aspire à cette
libération tellement attendue, ça pousse à gauche, à droite, derrière… Je ne sais plus où je suis.

Maintenant, c’est parti, ma fille, tiens c’est drôle, d’un coup, je n’ai plus peur, ma tête se libère, mes
jambes tournent bien, c’est agréable, tiens, il est beau ce blond qui me dépasse, arrête, pense à ta
course, je n’en reviens pas, mais que se passe-t-il donc ?

Nous sortons du stade, boulevard Stoessel sur la piste cyclable, pont Nessel à droite, vers l’école des
beaux-arts, les copains du club qui ne courent pas sont là en signaleurs et nous montrent la direction,
merci les gars, Jean Christophe m’encourage, il est adorable. On me double à gauche, à droite, mais je
reste sereine, tiens, voilà Marine, quelle belle allure.
Déjà le premier kilomètre, mais c’est incroyable comme je me sens bien, ne pas s’affoler, reste bien dans
ta course, j’entends la voix de mes entraineurs «prends ton rythme de croisière, ne t’occupes pas des
autres» regarde ta foulée, pose ton pied correctement…
Et voilà Anne qui me dépasse en me donnant une claque sur les fesses, toujours le sourire ma belle
Anne. Comme elle a progressé. Va Anne, je te retrouve à l’arrivée.

Kilomètre 4 – nous rentrons en ville, rue Ste Catherine, priez pour moi… tout va bien, il y a du monde
autour de moi et je me sens comme portée par tout ce flot.
5ème kilomètre, j’ai soif, il fait chaud, nous sommes devant la chambre de commerce et je profite du
ravitaillement tenu par la famille de Gégé. Merci à tous.
Dominique, notre trésorier nous indique la direction à prendre, nous passons sur les berges, Petra et
Yasmina passent comme des fusées, suivies de Laurence, Christelle et Frédérique.
Et nous entamons la longue ligne droite sur les berges. Mais c’est incroyable comme je me sens bien,
merci mes entraineurs. Je ne pensais jamais être capable d’être aussi bien dans une course.
Nous passons la Filature et je suis toujours bien.
Kilomètre 10 – le deuxième ravito, tenu par le comité des Mulhousiennes, merci les filles, c’est grâce à
vous que je me suis licenciée au CGFM, un gobelet d’eau une petite tranche d’orange au passage, merci
et c’est reparti.
Et le parcours continu, tout un groupe de filles me dépasse, Donata, Coralie, Mélanie, les deux Catherine,
l’autre Estelle, elles courent ensemble pour se motiver, quel rythme diabolique pour moi, mais toutes
m’encouragent. Bravo mes copines, c’est super.
Ola, que se passe-t-il, j’ai mal au mollet droit, il ne manquait plus que cela, j’étais tellement bien, pas
maintenant, non, calme, calme ma fille, respire, ajuste ta foulée, décontractes toi, ça va passer, maitrise
ton mental.
Je vois Elisabeth de l’autre côté de la rive, avec sa grande foulée, je suis contente pour elle, elle est
vraiment très loin devant moi.

Je me rend compte que je dépasse des gars, je suis fière de moi et en plus, ils m’encouragent, c’est
incroyable cette ambiance.
Rue de Pfastatt, longue ligne droite, vivement la fin de cette rue, le journal l’Alsace….

KM 15 – plus que 6 kms, mais mes jambes commencent à s’alourdir, mon souffle n’est plus le même, je
cherche de l’air, un point de côté, respire ma fille ça va passer. Pas de crampe svp, non, pas cela, je
m’arrête, je me masse le mollet un peu et je repars. Tu ne vas pas arrêter ici, en pleine ville, si près du
but, arrête de gémir, tout le monde est dans ton cas, mais cela devient de plus en plus dure. Maîtrise ton
mental ma fille, combien de fois on te l’a dit. Mais je tiendrais, pour moi, bien sûr, pour mes copines,
pour mes entraineurs, allez…
Rue du Château Zu Rhein, pas loin du stade, je m’approche…
Le souffle devient plus court, mes cuisses se durcissent, plus que 2 kms, et voilà le Drive Leclerc où j’ai
attendu ma copine pour le relais de l’année dernière. Je suis fière de moi, maintenant je sais que j’irai
jusqu’au bout… Traversée du champ de foire pour retrouver le parcours Viviane que nous avons
inauguré cette année, parcours que j’ai fait de nombreuses fois avec les copines, et voilà le pont Chinois
que je connais bien et de l’autre côté du pont, nos vestiaires où nous nous retrouvons tous les mercredis
soirs.

Je suis bien, maintenant, c’est gagné, j’irai au bout, j’en pleure, je suis tellement contente, entrée à
l’arrière du stade, je vois la ligne d’arrivée, ça y est, j’ai réussi mon premier semi-marathon. Je suis folle
de joie, les copines qui m’ont devancée sont là pour m’accueillir, nous nous tombons dans les bras, les
entraineurs sont là et fiers de notre performance, nous attendons les autres filles pour les féliciter. Tiens,
voilà Marie, elle n’a pas couru, c’est bizarre, je l’ai vu partir dans les premiers pourtant … mais elle est
déjà douchée, incroyable cette fille tout comme Chantal, déjà douchée également, des femmes
superbes. Toutes les filles sont trempées de bonheur, heureuses et fières.

Voilà, c’est fait, en fin de compte ce n’est pas si dur que cela un semi-marathon, je m’en faisais toute
une montagne. Je suis certaine que l’année prochaine avec les copines nous tenterons de passer un cran
au-dessus « un marathon » , mais cela est une autre histoire et maintenant, profitons de l’instant
présent.

 

Bravo a vous tous  , qui pour participer a ce Semi inédit …

avez bravé le couvre-feu et autres restrictions en cours  rien que pour le plaisir de participer , d’exister pendant ces moments difficiles .

Mais le plus grand Bravo est pour celui qui a fait couler plus d’encre que vous n’avez mouillé le maillot ce soir la  …

 

NOTRE  PRESIDENT  !!!

Bravo Bernard  Smileys animés clin d'oeil

 

 

On pourrait en faire un roman !

 

a  suivre …