La Saintelyon 2021

Partir de St Etienne pour rejoindre Lyon…

                                                                      Magique !!!

 

Description et récit de Céline  :

« La SainteLyon : – 27-28 novembre 2021, – 78km pour 2100m D+  , une grosse organisation  : 900 bénévoles et  4656 partants pour 4070 finishers, dont 453 finisheuses… (rien ne vous choque ?)

– 2 coureurs du CGFM (Frédéric et moi),

– 65km easy  , la fleur au fusil, le cœur léger… trop facile – et puis…1 ÉNORME coup de fatigue avec une envie irrépressible de se coucher au pied d’un arbre et se laisser tomber dans les bras de Morphée     , – 20 derniers km au mental, – une 100aine de larmes en franchissant la ligne d’arrivée. Mais la SainteLyon est surtout une expérience inoubliable qui commence par un départ magique, de nuit, sous les flocons de neige … départ au alentour de… minuit …..

Quelques km de bitume pour sortir de Saint Étienne puis les chemins de terre et de pierres s’enchaînent nous offrant des paysages féeriques sur les vallées environnantes. Et derrière, un serpentin de lucioles … plutôt rassurant.

Le verglas rend les chemins glissants (moi qui n’aime pas les descentes.. je suis tendue comme un arc :)) mais ce verglas nous offre aussi heureusement quelques bons fou-rires entre galériens de la SainteLyon. Puis les premiers coqs se réveillent, le jour se lève….et mes paupières tombent ….inexorablement (les nuits blanches ne sont plus pour moi… 

 

 Comble du comble, ce fichu bitume revient, et c’est l’enfer…

mes genoux crient de détresse… 

et mes mollets se durcissent. Mais c’est sans compter l’énergie positive de la famille CGFM et de notre petite étoile protectrice Gérard : le mental prend le dessus

et tant bien que mal Lyon s’approche, le dernier pont, le dernier zigzag pour ENFIN arriver à la halle Garnier… en larmes et fière d’avoir vaincu la SainteLyon  mn,  mon premier 78km en 11 h 29mn (peut être le dernier), ma première nuit (la dernière certainement), en plein hiver sous la neige et la pluie. Bref ….une expérience que je ne suis pas prête d’oublier mais tellement heureuse de l’avoir vécue.

Céline .

Bravo Céline super Céline

Tu as vaincu la SainteLyon en triomphant d’un combat physique et mental qui s’est imposé a toi . Oui tu es heureuse de l’avoir fait et tu peux aussi être fière .Tu es maintenant au pied de la porte des « Ultras » ( + 80 km )  , une porte que tu franchira prochainement …

Maintenant au tour de Fred de nous raconter :

sa 3 -ème Saintelyon !

« Jamais deux sans trois comme dit le proverbe. Après deux participations en 2015 et 2016 je suis retourné vivre l’aventure de la saintélyon en compagnie de Céline. Un bus nous a emmené à Lyon pour chercher les dossards, nous a déposé au départ à Saint Etienne et nous a ramené à Mulhouse le dimanche après-midi.

C’était très confortable puisque nous avons pu rester au chaud durant la longue attente avant le départ.

En ce qui concerne la course, je retiens la grosse ambiance au départ, les beaux paysages sous la neige à la lumière des frontales

et le retour sur Lyon avec une arrivée palpitante dans la Halle Tony Garnier.

Je suis content de ma course car après une saison bien remplie, j’avais peur que ce soit la course de trop. J’ai laissé pas mal de cartouches pour aller au bout mais la magie a nouveau opéré.

Après la course, je me suis dit que ce serait ma dernière Saintélyon. Mais le charme et l’ambiance particulière de cette course m’attireront sans doute une nouvelle fois…

 Pour finir je conseille à tous les coureurs confirmés de vivre la Saintélyon. C’est une course à faire au moins une fois dans sa carrière de coureur. »

Fred .

Bravo Fred l’Ultra confirmé et de trois !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.