6000 D 2021 .

                       

   Voici une nouvelle édition de cette fameuse et tellement belle course ou règne une ambiance magique  ( si beau temps )

2 de nos CGFM y était :

Fred ,  un habitué de cette course et Sam pour qui ce fut une première mais sans aucune appréhension .

juste une belle ballade en duo quoi !

Belle amitié de deux  trailleurs aguerris ! 

Super 

récit de Sam: 

Petites impressions sur ma première 6000D en mode préparation pour le TOR des géants , pour en savoir plus :     https://www.tordesgeants.it/fr/content/tor-des-g%C3%A9ants%C2%AE

Pour cette course ( la 6000D ) j’ai décidé de la courir avec Fred en mode « cool » car je ne voulais pas terminer la course complètement fracassée comme en mode « chrono ».

Donc nous voila parti à 5h du mat avec un début de météo incertaine genre nuageux, pas chaud et pas de pluie donc ça va.

Fred et moi on est bien et on entame la première partie de la course qui ne fait que monter 😊

 

 Je dois dire que l’ambiance sur la course est bonne enfant no stress et que les bénévoles sont vraiment au top. Avec Fred on gère notre course à 2 et ca se passe bien avec une allure constante. Après une petite averse de rien du tout au début, le temps s’est bien dégagé tout au long du parcours nous délivrant des paysages magnifiques. On a même eu droit à la cerise la montée au glacier et ça c’était toppissim !!!

début du l’ascension du glacier faite de rocaille .

 

partie enneigée du glacier (a + de 3000 mètres… )

Bref la montée au glacier est faite   ,  maintenant reste plus que de la redescente et aussi la remontée de l’arpette et c’est la qu’on a eu notre coup de chaud : plein cagnard avec 600d+ dans les dents, ça a laissé des traces !

On repart de plus belle après cette montée de la mort et notre retour sur Aime s’est fait presque sans encombre à part Fred qui nous à fait peur  avec ça cheville qui a c’est tordue en faisant un bruit comme si quelque chose était tombé par terre. Heureusement il y a eu plus de bruit que de mal car la cheville n’a pas fait mal et a pas enflée donc on a pu repartir de plus belle. ouf !

La fin  de course sur la partie bitume qui remonte vers Aime était très pénible car en plein cagnard et heureusement c’était la fin.

    

On fini ensemble avec nos famille sur la finish line et la mission est accomplie dans la joie et la bonne humeur, un réel plaisir. On termine en 11hr38 je crois et j’ai mi un peu de temps avant de retrouver mes esprits car le coup de chaud sur la fin m’a laissé un peu patraque …

et le récit de Fred  :

« La 6000D est une course que j’affectionne particulièrement et qui m’a déjà tellement apportée.

Cette édition 2021 a été parfaite : soleil généreux, paysages sublimes et ambiance festive tout le long du parcours.

Et pour couronner le tout, l’aventure a été partagée de bout en bout avec Sam.

On s’est régalé avec la « cerise » à la clé : l’ascension du glacier de Bellecôte.

(clin d’œil à Eric qui le connait bien ;)) 

C’est toujours un grand moment de franchir ce sommet à 3000m d’altitude.

Une fois de plus, la 6000D nous a comblé.

Vivement la prochaine ! »

 

 

  

Bravo a tout les deux pour cette  belle aventure et surtout de nous la faire partager ! 

 

Prochain article ?

cela dépends de vous !!!

Une réflexion sur « 6000 D 2021 . »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *