2 Marathons pour 5 Cgfm …

Dernièrement ont eu  lieu  2 Marathons hors de France ou le Cgfm a été représenté :

le 20 octobre 2019 Amsterdam

3 cgfm.

Sophie + Gaëlle y était !

Sophie nous raconte ….

Profiter d’Amsterdam pendant quelques jours avant le jour était un grand moment aussi .

L’ organisation parfaite, l’ambiance assurée tout au long du parcours qui était assez plat avec de longues lignes droites idéal pour claquer un temps …
L’arrivée a étée une libération et la fin d’un long chemin de croix… mais le bonheur d’être eeeeeenfiiiiin arrivée, le soulagement de savoir que la souffrance va cesser mais aussi la déception de voir mon chrono …

malgré tout ça : la satisfaction d’être allée au bout de moi-même et la fierté de ne pas avoir abandonné !
 mais toujours un peu d’inquiétude pour Sébastien que je savais mal en point….

en résume beaucoup d’émotions mêlées !
Finisher des  42.195 km en 04:39:55 .

 

  

Au tour de Gaelle   :

j’ai cherché un marathon d’automne pour caler une prépa à cette période plutôt qu’au printemps. Cela correspond aussi à la période de New York et j’avais envie de tester pour en tirer s’il le fallait …quelques conclusions .

l’avant course le samedi avec les copains, le départ, les quelques foulées partagées au départ avec Seb avec une grosse impression du coup de m’être trompée de sas!), les premiers kms avec Sophie qui avait la banane, les animations,les encouragements, le déroulement sans gros accro de ma course et le repas d’après course ont étés de super moment de ce week !

Une belle organisation  du  le retrait des dossards jusqu’au départ de la course…j’ai eu a peine le temps de dire ouf et c’était déjà le départ de mon sas !

Avec une préparation éclair en 8 semaines qui s’est plutôt bien déroulée. Ayant été blessée au printemps (dont 2 mois d’arrêt), j’ai jonglé au mieux avec d’autres sports (vélo) pour augmenter le volume et arriver en forme au début de cette prépa. Assez contente du résultat :

Finsher en 4:13;33 .

Bizarrement l’arrivée ne m’a pas particulièrement procurée d’émotion, hormis le fait d’en avoir fini  … tout en ayant profité du parcours pour faire ma ballade touristique !

Un peu surprise de ne pas trouver Sophie…Je ne savais pas que je l’avais doublé. ..  un peu d’inquiétude .. et aussi pour Seb que j’ai croisé au 35ème km , grelottant de froid sous sa couverture de survie , blessé , Il m’a fait de la peine …  et j’en ai presque oublié mon arrivée !

Maintenant …  New York baby!!!!! Let’s go!

 

Au tour de notre ex président Seb de nous parler de son week :

Avec une préparation qui s’est déroulée depuis le printemps avec au début deux ou trois séances et a  partir de mi-août quelques sorties plus longues puis en septembre trois fois par semaine avec en plus deux trails, Altkirch et la sortie club  , puis une  fin de  préparation a été tronquée   , comme d’habitude …. avec une tendinite douloureuse au tendon d’Achille quinze jours avant la course. Donc rien les deux dernières semaines et des séances d’ondes de chocs chez le kiné .

Amsterdam est la maintenant …son parcours fait de grandes avenues avec environ une quinzaine de km le long d’un grand canal dans la campagne, qui arrive très rapidement en sortant se la ville  .

Le grand moment de ce Marathon a été l’entrée dans le stade Olympique !

 

 …  puis…. au 35ème  … la blessure  : un  claquage de mon mollet ! avec le sentiment immédiat que c’était sérieux et que je ne pourrai pas continuer. Abandon. Emoticone smileys smilies Tristesse Gratuits

N’ayant pu allé au bout… cause de blessure ,  j’ai pu tester le service médical et de rapatriement : Là je dois dire que c’était un peu long  entre le moment où je me suis arrêté sur le parcours et le moment où j’ai pu quitter la zone médicale avec les masseurs à l’arrivée , il a dû se passer entre 3 et 4 heures. J’ai eu un peu froid jusqu’à ce qu’ils m’apportent enfin mes affaires pour me changer…
 

Partons maintenant un peu plus au sud avec le….

                   Marathon de Porto  !!!

Résultat de recherche d'images pour "marathonde Porto"

une belle « ballade » pour nos représentantes

  

Hélène et Maryline nous  raconte   :

je peux dire que c’était une épreuve riche en émotions  !! Autant de préparation et la famille qui se déplace jusqu’à Porto, ça met une sacré pression !

Comparé à mon précédant et premier marathon, où la prepa a été faite durant l’été, cette fois-ci, c’était bien plus agréable…

Même si je me sentais étonnamment assez détendue avant le départ, je démarre la course sur un joli parcours mais un peu long moralement…beaucoup d’allers-retours et de longues lignes droites…

j’ai eu  du mal à m’y sentir très sereine, car mon corps me fait éprouver d’étranges sensations… je crois finalement que les journées de tourismes précédentes se sont un peu fait sentir dans les cuisses ! mais que d’émotions autour du 30 eme km, un passage dans un tunnel, avec de la musique et des écrans montrant des coureurs ! 
et  un beau regain d’énergie au 33 eme…  et ma sœur qui  m’ accompagne sur le dernier kilomètre, c’était intense !

Je me suis sentie planer quelques jours ensuite, je ne suis peut-être pas encore redescendue… 

Hélène .

 

*********

Maryline :

Avec une préparation beaucoup plus agréable que pour mes 2 autres marathons  bonne  météo  teaming…. Bref j’arrive le jour J dans un bon état d’esprit et le corps en forme ! 

Le parcours était sympa, avec quelques (beaucoup même) pavés et du faux plat…merci l’entrainement trail !

Et puis arrive le passage  sous un tunnel au 30 km qui tout comme Hélène qui provoque l’émotion  , les larmes (et oui comme d’hab), on se regarde avec Hélène et on réalise ce que nous faisons : UN MARATHON !

au  39ème km, tu sais que ton marathon est fait, mais il te reste encore un peu d’effort à donner alors il faut trouver le mental ! Et il était au rendez-vous (heureusement pour lui !)
J’étais la reine du monde ! Tout se mélange et tout explose ! Un marathon c’est vraiment un ascenseur à émotions !
Faire un marathon n’est pas une histoire de chrono, mais un dépassement de sois et c’est une grande fierté de passer sous l’arche d’arrivée !
record personnel de 20 mn en moins ! tout comme Helene…
Lors de ce marathon la ….Nous avons été traitées comme des championnes olympiques, du retrait du dossard au ravito de l’arrivée !

Bravo a tous d’avoir participé a ces 2 Marathons de fin d’année et d’en avoir partagé vos différentes visions/ expériences .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *