Marvejols – Mendes

 

Marvejols Mende est une course de 22,6km sur route avec 2 cols (environ 3km a 6,5% chacun) et en Lozère.
C’est une des rares courses ou des professionnels (kenyans et autres) se mêlent aux amateurs et avec une ambiance digne du tour de France.

  

 Tristan / Matthieu et André y ont participé  !

 

 

Presque 2000 participants au départ, avec Matthieu l’objectif est un top 1000 et améliorer nos chronos de l’année dernière (2h21 pour Matthieu et 2h24 pour moi).
Tristan .

 

Le départ est donné à 9h, ça se bouscule dans le premier km car les rues sont étroites, on prend le rythme de croisière jusqu’au pied du col de Goudard (ici commence l’enfer peut on lire au sol).

Matthieu me distance mais je garde un bon rythme jusqu’au sommet, je suis handicapé par mes bouteilles « ouverture facile » qui refusent de se refermer et se rependent sur mon short !

Au sommet je sais que je suis en avance sur mon chrono et je fais la descente sans me donner à fond (entre 4’20 et 4’40 au km) les premiers mètres sont abrupts (15%).
Au 14ème km j’aperçois Matthieu et je le rattrape au 16ème.
Nous sommes en avance sur l’objectif mais Matthieu est complètement cuit, un coup de chaud et une bonne fringale !

Je décide de l’accompagner jusqu’au sommet et dans le début de la descente vers Mende, on a beaucoup marché mais on tient à terminer la course.
Au 20ème km Matthieu m’autorise à le laisser et de pouvoir attaquer, j’accélère dans la descente vers Mende et regagne une bonne vingtaine de positions.
Le final est une dernière montée dans les rues de Mende, je poursuis mon effort et termine …. en améliorant de 12 secondes mon chrono en 2h23’49 ! J’étais sur des bases de 2h18 et dans le top 900 avant d’aider Matthieu donc rdv l’année prochaine !

Matthieu qui a terminé à l’énergie qui lui restait termine 20 secondes derrière et il est très déçu car il espérait faire bien mieux mais il a juré de s’entraîner en conséquence pour 2020.

Résumé de Tristan .

 

               Un grand BRAVO a tout les 3 !!!

Une réflexion sur « Marvejols – Mendes »

  1. Bravo les gars!

    Pour 2020, il y a maintenant le temps de bien la préparer.
    Il est vrai qu’au moment où le projet d’y participer pour cette année, il n’y avait plus guère de temps de mettre un plan d’entraînement en place…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *