Une belle balade a vélo entre copains du CGFM …

 

Le 7 juin 2019, Frédéric et Francis

ont partagé un grand moment de vélo sur les routes mythiques du tour de France. Ils ont participé à la cyclosportive « la Marmotte » qui proposait un parcours de 174km avec quatre ascensions de légende : le Glandon, le Télégraphe, le Galibier et l’Alpe d’Huez. »

 

Ce 7 juillet 2019 restera gravé à jamais dans ma mémoire pour plusieurs raisons. La première est que j’ai partagé cette course avec Francis, mon ami, mon complice, mon maître.

La deuxième est que je rêvais de grimper ces cols extraordinaires depuis des années. La troisième est que ce défi, un peu hors norme pour des amateurs, nous a procuré d’énormes émotions.

l’Alpe d’Huez et ses legendaires virages …

Francis va fêter ses 72 ans le 16 juillet. Quel beau cadeau de s’offrir trois montées hors catégorie et un col de première catégorie dans la même journée. J’espère que ceux qui liront cet article mesureront l’exploit accompli. Je peux en témoigner car les ascensions du Galibier et de l’Alpe d’Huez nous ont poussé à puiser au plus profond de nos ressources. 

Fred.

 Bravo a vous 2 pour cet exploit !

 

et un très bon anniversaire Francis !

 

4 réflexions sur « Une belle balade a vélo entre copains du CGFM … »

  1. Superbe ballade les potes !!!
    ces 4 cols en une fois ….. c’est du costaud !
    et je parle en connaissance de cause car je n’ai pu grimper que le col du Télégraphe + Galibier ( manque de temps )
    Donc j’imagine bien votre exploit et les émotions que vous avez du ressentir !
    je vous souhaite de pouvoir vous faire plaisir encore longtemps sur ce genre de truc .

    a bientôt Fred pour les 30 ans de la 6000 D !!!

  2. Bravo les gars, c’est un sacré exploit. Même certains pros calent sur la Marmotte. Je le confirme, grimper le Galibier depuis St Michel, c’est déjà pas facile. Mais quand la montagne nous accorde son droit de visite, ça vaut les efforts accomplis. L’enchaînement avec l’Alpe d’Huez, en dehors du côté sportif peut laisser sur sa faim sur cette montée bétonnée…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *