TRAIL DU PAYS WELCH

CE SAMEDI 10 JUILLET 2021 A EU LIEU  :

LE TRAIL DU PAYS WELCH ET SES 2 DISTANCES

26, 4 km / 1000 D+ ( les Balcons d’Orbey )

52 km / 2290 D+ ( Trail du Pays Welch )

Le trail du pays Welche est une course de montagne, en Alsace qui a toujours lieu début juillet. Au départ d’Orbey, il sillonne les sentiers du pays welche.

C’est un parcours magnifique et varié où vous trouverez tous les types de terrains que les trailers adorent (chemins, sentiers rocailleux ou souples au milieu des myrtilles et des fougères, chaumes et forêts) également sur les crêtes des Vosges avec des paysages à vous couper le souffle !

4 cgfm y étaient  :

Gael sur le 26 , 4 km

Fred , Céline , Éric  sur le 52 km .

Les Balcons d’Orbey  :
Gaël fini ses 26 km en  2h 27 a une belle 39 -ème place !

( après avoir fait  le week précèdent le trail du Schnepf )

                                               

Bravo Gaël           

ses qq mots :

c’est vraiment une super course. Magnifique, très beau parcours. Les conditions du jour étaient idéales, et au niveau sensations j’étais vraiment très bien. Merci à Michael pour le conseil du porridge au petit déj’, ça passe vraiment très bien. Et bières artisanales du pays welch à l’arrivée ça fait vraiment plaisir!

LE TRAIL DU PAYS WELCH  :

FRED  boucle ses 52 km en 6 h 49 mn a une magnifique 51 -ème place !

               

Son recit  :

Cela fait plusieurs années que j’entends parler du trail du pays Welche.

Etant souvent parti à cette époque de l’année, je n’avais jamais pu y participer.

J’avais donc hâte de me trouver sur la ligne de départ pour pouvoir découvrir cette course.

Je n’ai pas été déçu car le parcours est exceptionnel : il est varié, technique dans certaines ascensions et surtout offre des points de vue spectaculaires.

En plus l’envie et la condition physique étaient plutôt bonnes.

J’ai passé une magnifique journée de trail dans cette belle région d’Orbey.

Je conseille à tous les passionnés de course nature de vous y inscrire pour découvrir ce bel événement.

Un dernier mot pour saluer mes deux collègues du CGFM qui se sont battus de façon admirable sur ce parcours exigeant.  

Fred.

  super Fred   !!!!  Respect .

CÉLINE termine son premier + de 50 km trail

( qui vaut largement deux Marathons !)

en 7 h 49  et a la 120 -ème place  ! 

Tout simplement : BRAVO CELINE !!! 

lors du terrible passage du rocher du Hans ou malgré la difficulté le sourire est la !

Première expérience en Trail de 52km/2280mD+. J’y pensais depuis quelques temps sans oser franchir le cap des 35km. Mais le CGFM est passé par là… avec ses entraînements, ses conseils, sa bienveillance, ses encouragements, ses sourires, son bel esprit sportif…Me voilà donc partie sur ce magnifique Trail du pays de Welche. Du pure bonheur: des paysages à couper le souffle (au sens figuré, pas au sens propre, ce n’était pas le moment de le perdre celui-là 😀), des terrains très variés: herbe, cailloux, rochers, re-cailloux, re-rochers, bitume (le seul point négatif du parcours), chemins forestiers, des montées, des descentes (je confirme que je haie les descentes), de l’escalade, re-montées, re-descentes … du pur trail😀.. jusqu’à la toute dernière montée à la tour de xxx à qq km de l’arrivée ( aucune pitié de la part des organisateurs). À ma grande surprise, j’ai vécu ce Trail à 200%: aucune souffrance, aucun coup de mou, aucun « j’en ai marre » mais un énorme montée émotionnelle au 50eme km quand j’ai réalisé que je l’avais fait: « adieu fichue barrière du 35km, je t’ai pulvérisée 💪 ». Je profite de ce petit mot pour remercier tout le CGFM et spécialement coach Philippe pour ses entraînements musclés , coach Éric pour ses conseils bien avisés de pur Trailer, coach Michael pour ses entraînements grandeur nature et sa bienveillance … sans oublier Gérard, mon petit ange gardien. 

Céline .

Puis c’est au tour d’Eric d’en finir …en 8 h 04 et a la 132 -ème place .

 

Sa nouvelle aventure :

Pour ma 4 ème participation a ce trail ( 2008 / 2013 / 2014 / 2021  )  ce ne fut pas la meilleure car ma meilleur ennemie est revenue :  la crampe au 30 km .!

Céline est alors apparue et a suivi son chemin non sans prendre de mes nouvelles et a superbement bien géré et terminé ce trail  

Malgré tout ,  toujours autant de bonheur pour moi de redécouvrir ce parcours avec ses vues et passages magnifiques ! 

tout en réalisant que le parcours avait qq peu changé et augmenté en km / dénivelé ( moins de 6 h en  2008 )

Avec les années on  perds en vitesse mais on s’enrichi d’expériences .

 Éric 

 

Bonus : Photo souvenir a l’arrivée  !

pas de T shirt mais de la bière Welch  ! 

************************************************************************** Prochain article :

la course du terril ( 14 juillet 2021 )

2 réflexions sur « TRAIL DU PAYS WELCH »

  1. Enorme respect pour vos perfs, les z’amis!

    En trail, c’est bien connu: comparaison n’est pas raison, surtout si l’organisateur en rajoute une louche d’une année sur l’autre… Du coup, pas de place pour la culpabilisation!
    Les problèmes de crampes sont un vrai poison et l’origine neurologique soupçonnée en rajoute au sentiment d’impuissance. Un passage chez l’ostéo me semble s’imposer dans la perspective des prochains objectifs. Courage, Eric, suis de tout coeur avec toi, tu le sais!
    Chapeau Céline pour avoir dépassé ta barrière (psychologique?) de 35 bornes, et pas d’un peu. Plus encore que les chiffres, c’est la manière que je retiens, mais peut-on vraiment en être surpris de la part d’une athlète aussi accrocheuse aux entraînements et à l’état d’esprit exemplaire?
    Bravo à Fred pour ta perf qui nous impose le respect de tes exploits récents en Ironman, même s’il manquait encore la partie vélo, alors que le Lac Blanc invitait à piquer une tête (en néoprène!)
    Enfin, bravo à Gaël pour ton joli résultat sur le 26 après avoir enchaîné avec une autre belle perf une semaine plus tôt. Cette régularité en dit long sur ton potentiel sur lequel il va maintenant bâtir avec méthode, pierre après pierre. Tu as bien mérité ta bière à l’arrivée.
    Chapeau à vous, donc. Vous pouvez être fiers de vous (vos entraîneurs le sont déjà). Récupérez bien, quitte à breaker une semaine ou deux et revenez-nous confortés dans vos certitudes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *